Bulletin 37

Automne 2008

  1. Editorial
  2. Activités du Comité
  3. Rapport du trésorier
  4. Les Permanences
  5. Ceux qui nous ont quittés
  6. L'Assurance maladie
  7. La Caisse de Pensions
  8. Groupe de travail du CCP sur la Garantie des Pensions

Editorial

(original français)

Un sacré coup de grain!!

Dans la tempête financière qui nous tombe dessus, brûlons un cierge aux avisés fondateurs de notre Caisse de Pensions et remercions chaleureusement tous ceux qui actuellement, Association, Administration de la Caisse et nos délégués GAC-EPA s'unissent pour maintenir le cap:  ils savent se montrer fermes mais pragmatiques pour assurer le suivi des prestations des retraités actuels et futurs.

Contacts

Nous cherchons le moyen de pouvoir contacter chacun d'entre vous pour vous communiquer, plus rapidement et plus économiquement que par courier, des informations utiles ou vous demander de soutenir nos actions et le moral de vos délégués :  voudriez-vous donc, pour ceux qui ne l'ont pas encore fait, nous communiquer votre adresse e-mail/électronique par message à notre adresse gac-epa@gac-epa.org ou : gac-epa@gac-epa.org (indifféremment),  Pour s'adresser directement à un membre du Comité, voir leurs adresses sur l'organigramme, toutes les adresses ont la forme prénom.nom@gac-epa.org

Volontaires recherchés

Ci-après, un message à nos amis of English mother tongue:

J'adresse un au-revoir affectueux et ému à Malcolm Dykes et à Norman Blackburne qui ont assuré la traduction de votre Bulletin depuis de très nombreuses années :  pour des raisons personnelles ils souhaitent remettre leur charge à de jeunes retraités.

Jim Allaby a eu la gentillesse de me dépanner, au mieux de son état de santé, pour cette édition :  comme éditeur, j'aimerais qu'il puisse se faire aider en cas de besoin: aussi merci de lui signaler si vous pourriez, à l'occasion, lui donner un coup de main :  adresse: jim.allaby@gac-epa.org (adress no longer in use/adresse plus en service) ou à l'adresse du Comité gac-epa@gac-epa.org

Joyeuses Fêtes à tous

Jean-Marie THOMAS

Activités du comité

(Original français)

Mars à octobre 2008

Le Comité comportait 21 membres suite aux élections de l'automne 2007 et suite à la cooptation de R. Cailliau.  Le siège réservé au représentant de nos collègues de l'ESO est resté vacant.  Le Comité s'est réuni 6 fois durant la période couverte, avec une participation moyenne de 15 membres, sous la présidence de Horst Wenninger.

Les points les plus importants traités par le Comité sont les suivants:

Activités statutaires:

Elections

Nous devons statutairement procéder au renouvellement partiel du Comité en décembre 2008, le mandat de 10 des 20 membres du Comité arrivant à échéance le 31 décembre 2008.

Il s'agit de:

Le Comité les remercie pour leur aide lors des deux précédents exercices et pour certains d'entre eux pour les exercices antérieurs.

Nous n'avons pas cette année à renouveler les vérificateurs aux comptes, car leur mandat n'arrive à échéance qu'à fin 2009.

Un appel à candidature comme membre du Comité a été envoyé.

Assemblée générale du GAC-EPA

L'Assemblée Générale Ordinaire s'est tenue le 2 avril 2008 avec une participation d'environ 320 membres présents et de 142 membres représentés.

Cette Assemblée Générale Ordinaire a été suivie le jour même par une Assemblée Générale Extraordinaire lors de laquelle les modifications dans nos statuts, rendues nécessaires suite à l'adoption par le Conseil du CERN de la nouvelle gouvernance de la Caisse de Pensions, ont été présentées.

Le compte-rendu de ces deux réunions vous est parvenu avec les documents relatifs aux élections 2008.

Nos nouveaux statuts

A la suite de leur présentation lors de l'Assemblée Générale Extraordinaire les nouveaux statuts ont été soumis à une procédure d'approbation par écrit auprès de tous les membres du GAC-EPA.

Les résultats de ce vote sont les suivants :

Bulletins envoyés : 1750
Bulletins reçus : 786
Taux de participation : 45%
Oui : 770   Non : 12   Nuls : 4

Les nouveaux statuts sont donc entrés en vigueur le 1er Septembre 2008.

Relations avec l'Association du Personnel

Nos contacts avec l'Association ont surtout porté sur les problèmes de notre fonds de pension.

Comme vous le savez, la nouvelle structure de gouvernance de la Caisse est opérationnelle depuis le 1er octobre 2008 et, comme vous le savez également, notre représentant au sein du nouveau Conseil d'Administration est devenu membre à part entière avec droit de vote.

Les tâches qui attendent ce Conseil d'Administration sont nombreuses et ont été réparties sur quatre groupes de travail chargés respectivement de la révision des statuts, des principes de financement, de la sélection des experts et du choix du gestionnaire.  De notre point de vue, aussi bien que de celui de l'Association du Personnel, le problème le plus épineux à résoudre est celui du déficit structurel résultant du sous-financement de la Caisse.  Cette sous-capitalisation nous rend très vulnérables aux fluctuations des marchés.  Nous apportons notre concours aux efforts de l'Association pour trouver des solutions.

L'article de F. Wittgenstein vous donne des informations plus précises sur ces sujets.  Il vous informe également sur les recours introduits auprès du Tribunal Administratif du BIT contestant la sous-indexation de nos pensions.  Là encore, le GAC-EPA apporte son concours.

Les autres exposés de nos délégués dans ce bulletin vous donnent les derniers renseignements sur notre assurance maladie, et sur l'avancement des travaux en matière de garantie des pensions.

Relation avec les retraités présents et futurs

Il y a eu 5 permanences assurées par 4 membres du GAC-EPA pendant la période couverte, pour répondre aux questions touchant la retraite des futurs et nouveaux pensionnés ou à des retraités préoccupés par un problème particulier dans ce domaine.

Nous avons obtenu de l'Administration la reprise des séminaires de préparation à la retraite.

Notre site Web sous la houlette de R. Cailliau a bénéficié d'une sérieuse cure de rajeunissement :  allez le visiter et faites nous part de vos commentaires. Mais n'oubliez pas que le changement de dénomination de notre Groupement a entraîné un changement d'adresse de notre site Web :  http://www.gac-epa.org/
La prochaine occasion de nous rencontrer sera notre pot de Noël programmé pour le mercredi 26 novembre 2008 à 16h 30.

Jean-Claude GOUACHE

Rapport du trésorier

Compte des pertes et profits 2006/2007
Recettes 40'208.70 CHF
Dépenses 47'047.08 CHF
Réserve -6'838.38 CHF

Le montant des cotisations s’élève à 39'750.00 CHF

Le Comité a décidé de verser 13.50 CHF par
membre du GAC à l’Association du personnel, soit 20'871.00 CHF

Le budget prévisionnel pour 2008 s’élève à 47'200.00 CHF

Le compte rendu de l’Assemblée générale du
2 avril 2008 contient les détails du budget.

Nombre de membres au 15 octobre 2008 1'766 personnes

Robert JACOB, Stephan PICHLER

Les permanences

Période de février à novembre 2008

La tenue des Permanences, chaque premier mardi du mois, reste vraiment nécessaire pour répondre aux questions des bénéficiaires de la Caisse de Pension, mais surtout pour les futurs bénéficiaires qui ne trouvent pas toujours les informations et les renseignements dont ils auraient besoin avant de quitter l'Organisation.

D'avril à octobre 2008, nous avons reçu la visite d'une trentaine de personnes.

Pour votre information, mais en gardant la confidentialité des entretiens, les problèmes abordés ont été les suivants:

Le Bureau des Permanences peut recevoir, rappelons-le, tous les bénéficiaires de la Caisse de Pension ou ceux qui s'en approchent.  Les entretiens sont individuels et confidentiels.

Le Bureau des Permanences sera ouvert en 2009 chaque premier mardi du mois, de 14:00 à 16:00, sauf modification de dernière minute à paraître dans le bulletin ECHO de l'Association du Personnel.  Les dates d'ouverture seront donc :  (rien en janvier), 3 février, 3 mars, 7 avril, 5 mai, 2 juin, (rien en juillet et août), 1 septembre, 6 octobre, 3 novembre, 1 décembre.

Françoise, qui a participé très activement et avec beaucoup de coeur, aux activités des Permanences depuis de très nombreuses années, a décidé de se retirer à la fin de cette année :  le Comité des Permanences, ainsi que le Comité du GAC-EPA, la remercie chaleureusement pour son infatigable dévouement.

Les responsables des Permanences vous souhaitent une très bonne santé, et seront toujours très heureux d'avoir votre visite un prochain mardi de l'an neuf (!)

René BARTHELEMY, Françoise BEETSCHEN-BUTTAY,
Antoine BLIN, Alain BURLET

Ceux qui nous ont quittés

Nous avons appris avec tristesse les décès des anciens collègues dont les noms sont cités ci–dessous:

Paul GAILLARD-GRENADIER (1931) ex-AS 24 février 2008
Paul FAUGERAS (1938) ex-AC 17 mars 2008
Frank KRIENEN (1917) ex-EP 20 mars 2008
Daniel BOIS (1929) ex-LEP 27 mars 2008
Roland FEUILLASSIER (1940) ex-EST 14 avril 2008
François GRABOWSKI (1939) ex-SL 19 avril 2008
Joseph NEBOUT (1941) ex-EST 24 avril 2008
Marcel SERRE (1920) ex-SB 30 avril 2008
Jean ARDIN (1930) ex-AC 2 mai 2008
Maurice REGARD (1924) ex-SB 4 mai 2008
Albert THIELAND (1934) ex-ST 22 mai 2008
Robert ROCHAT (1942) ex-SL 22 mai 2008
Anthony SULLIVAN (1933) ex-TIS 26 mai 2008
Robert VAUDROZ (1917) ex-SB 10 juin 2008
Jean GUILLAUME (1941) ex-PS 10 juin 2008
Léon GERARD (1923) ex-SB 27 juin 2008
Gordon MUNDAY (1922) ex-DG 28 juillet 2008
René GAILLOUD (1928) ex-PS 5 août 2008
André ROCHEX (1936) ex-PS 9 août 2008
Louis LEVRAT (1910) ex-SB 26 août 2008
René MALEYRAN (1939) ex-PPE 29 août 2008
Horst WACHSMUTH (1933) ex-EP 8 septembre 2008
Jean-Paul BUATHIER (1918) ex-PS 9 septembre 2008
Hans ANDERS (1923) ex-DD 11 septembre 2008
Marianne WITTWER (1943) ex-AS 11 septembre 2008
Yves GRANDJEAN (1937) ex-ECP 1 octobre 2008

ainsi que le décès d'autres bénéficiaires de la Caisse de Pensions:

Eldegard BRAUNERSREUTHER (1923) (veuve de Eberhardt, ex PS) 20 avril 2008
Paula VERHEYDEN-LEFEBURE (1914) (veuve de André, ex-FI) 5 mai 2008
Mafalda MENDOLA (1924) (veuve d’Onofrio, ex-EP) 16 mai 2008
Hanna BERTHOLET-BÄHLER (1923) (veuve de Pierre, ex-EF) 13 juin 2008
Alice NICOLLE (1924) (veuve d’Emile, ex-SB) 20 juin 2008
Chantal CRAPON DE CRAPONA (1928) (veuve de Pierre, ex-DG) 28 juin 2008
Lina LAYDEVANT (1916) (veuve de Joseph, ex-HS) 10 août 2008
Monique LEROY (1941) (veuve de Jean-Pierre, ex-ST) 2 septembre 2008
Josiane YERLY-DELY (1936) (veuve de Marcel, ex-EF) 17 septembre 2008
Giovanni RUOCCO (1939) (veuf d’Yvonne, ex-PPE) 24 septembre 2008

Au nom de tous les membres du GAC, le Comité adresse aux familles de ceux qui nous ont quittés ses sincères condoléances et les assure de sa chaleureuse sympathie.

Si vous désirez envoyer un mot de sympathie à la famille en deuil, et que vous ne connaissiez pas l'adresse, vous pouvez l'envoyer via la Caisse de pensions du CERN, qui possède l'adresse, mais n'est pas autorisée à la communiquer à des tiers.

L'assurance maladie (CHIS = CERN Health Insurance Scheme)

(Original français)

Vous trouverez ci-dessous les principales informations concernant l'évolution de notre régime d'assurance maladie au cours des six derniers mois.

Administration

Depuis le 1 juillet 2008, Th. Petterson a remplacé S. Weisz comme président du CHIS Board.

Situation financière

L'état des remboursements à la fin du premier semestre 2008 nous a été présenté par Mme Burcher de UNIQA.  L'augmentation globale des remboursements sur cette période est de 10%.  Pour les postes principaux, on retiendra 9.3% pour les hospitalisations, où il est difficile de distinguer entre augmentation des coûts et factures tardives des HUG.  On note également 18% d'augmentation des frais dentaires, due à l'augmentation du nombre de cas, liée peut-être à l'arrivée de visiteurs assurés par le système.  Nous avons eu plusieurs cas lourds qui pèsent dans les comptes vu le relatif petit nombre d'assurés.

On observe de plus une augmentation de 22% des frais paramédicaux pour les personnes dépendantes, due à l'augmentation du nombre de cas.  L'incidence financière est faible, puisque ces frais ne représentent que 1.3% du total.

UNIQA voit également l'apparition de nouvelles techniques et de nouveaux médicaments chers.  A titre de comparaison, l'Office Genevois de la Statistique vient de publier les résultats correspondants à Genève, où l'augmentation globale est de 6.2%, mais de 34.3% pour les hospitalisations.

Avenir du CHIS

Le groupe de travail sur l'avenir du CHIS a tenu ses deux premières réunions consacrées essentiellement à l'établissement d'une liste des priorités qui seront à traiter :  notamment l'évolution des coûts, des contributions et des taux de remboursements.  Il convient d'établir des lignes de conduite précises, ce qui ne peut de faire sans une mise à jour des études actuarielles récentes, et une connaissance approfondie des coûts de la santé à Genève et en France voisine, et des perspectives dans ce domaine.

Relations avec UNIQA

UNIQA a traité durant ce premier semestre 30'450 demandes de remboursement et a reçu 93 réclamations ;  il semble donc que nos assurés soient satisfaits du travail de UNIQA.

Appel d'offre

Comme vous le savez, nous sommes tenus par les règles financières du CERN de faire un appel d'offre pour le contrat de gestion du CHIS.

L'enquête de marché a été faite et nous en avons les résultats.  L'appel d'offre sera lancé prochainement.  Le calendrier est tel que nous devrions faire une proposition pour l'attribution du contrat par le Comité des Finances au mois de juin prochain en vue d'un nouveau contrat à partir du 1 janvier 2010.

Dépendance

Au 31 décembre, 85 personnes étaient reconnues dépendantes, dont 27 au niveau grave et 42 au niveau moyen, soit une augmentation de plus de 36% par rapport au 1 janvier 2007.

EHPAD

Cet établissement est maintenant opérationnel et les 5 lits sur lesquels nous avons priorité ont été attribués à 5 personnes dépendantes.

Jean-Paul DISS, Pierre LAZEYRAS, Robert MUZELIER

La caisse de pensions

Que s'est-il passé ?
rédaction du 12 octobre 2008

Depuis notre dernier compte-rendu, le Conseil d’Administration (CACP) s’est réuni les 31 mars, 17 mai, 19 juin et 1er septembre.

Durant ces réunions, il a été particulièrement question de la préparation des rapports au Comité des Finances et au Conseil concernant le rapport actuariel et la recommandation du CACP.  En outre les groupes de travail ont rapporté sur l’avancement de leurs travaux et en ce qui concerne ceux du Groupe 3, ils ont abouti à la sélection de deux experts pour le Comité d’investissements.  Ces deux personnes sont entrées en activité en août mais sans droit de vote en attendant l’entrée en vigueur des nouvelles dispositions relatives au Comité de placement devant être approuvées par le Conseil.  Il s’agit d’une personnalité suisse et d’une personnalité anglaise.  Le Comité a également largement discuté du rapport des réviseurs externes et internes ainsi que de la nouvelle distribution des actifs de la Caisse.  Un recours contre la procédure d’indexation des pensions est en cours et le jugement est attendu pour le début de l’année prochaine.  Dans le courant de l’été un nouveau recours sur le même sujet a été introduit.

Quoique le CACP ait recommandé l’application des mesures suggérées dans l’étude actuarielle, le Conseil a reporté sa décision concernant une augmentation des cotisations de 0.76% qui aurait entraîné pour l’Organisation une dépense de 2MCHF ( sur un budget de 1000MCHF !) sous prétexte que les rapports attendus sur la restructuration de la caisse n’avaient pas encore été présentés.

L’un des experts nommé au CACP a indiqué son intention de le quitter et nous sommes à la recherche d’un candidat.

En ce moment, la main invisible qui aurait dû assurer la régulation des marchés semble s’être largement fourré le doigt dans l’œil et la crise qui agite les mondes financiers et économiques est loin d’être résolue.  Quelques ordres de grandeurs permettent de mieux cerner le problème :

En décembre 2007, l’ensemble de l’encours des produits dérivés dépassait le million de milliards de dollars à comparer avec les 700 milliards de dollars du plan Paulson !  ou des 50000 milliards de dollars qui représentent la totalité de la richesse produite annuellement dans le monde ou des 100000 milliards de dollars qui sont la valeur de la totalité des actions et obligations de la planète.

Au 1er octobre 2007, l’ensemble des actions suisses était évalué à 1400 milliards de CHF et aujourd’hui ce montant s’est réduit à environ 850 Milliards soit une perte de l’ordre de 550 milliards (-40%) par une succession de krachs boursiers.

Un indice permet de mesurer la fébrilité des marchés ;  c’est le Vix qui anticipe la volatilité des actions pour les 30 jours à venir.  Plus des mouvements boursiers erratiques sont attendus, plus cet indice augmente.

 

Le terme « krach » apparaît en 1873 lors de l’effondrement des bourses de Vienne et Berlin.  C’est donc un terme déjà ancien.  Les plus fameux sont ceux de 1637 (Amsterdam), 1720 (Paris) , 1873 (Vienne), 1882 (Paris), 1929 (NewYork), 1987 (NewYork), 1998 (Moscou), 1998 (Bangkok), 2000 (New York), 2001 (New York).

L’explosion des produits dérivés se trouve dans le comportement de tous les agents économiques qui agiotent à qui mieux mieux sans produire la moindre valeur ajoutée.  Cette gigantesque pelote de produits dérivés commence à se détricoter en produisant des dégâts collatéraux que chacun peut observer et dont nous subirons maheureusementt toutes les conséquences.

Dans le bulletin CERN 41/42 des 6/13 octobre l’administrateur de la Caisse rappelle les principes d’investissements définis par le CACP et approuvés par le Conseil et cite un rendement négatif de 7% à fin juin.  Depuis on peut estimer que ce chiffre pourrait avoir malheureusement doublé.  Cependant la Caisse est actuellement très liquide et devrait être en mesure de profiter d’opportunités intéressantes dès que le calme des marchés aura été rétabli.

(Les informations citées ci-dessus sont tirées de La Tribune de Genève, Le Monde, Rue 89, Finanz und Wirtschaft.)

François WITTGENSTEIN

Groupe de travail du CCP sur la garantie des pensions

(Original français)

La Caisse de Pensions est dotée d'une nouvelle structure de gestion depuis la fin 2007.  Dans ce contexte, des groupes de travail ont été créés par le Conseil d'administration de la Caisse afin d'étudier en détail certaines questions.

Le groupe de travail no. 2 a été chargé d'examiner trois des quatre points qui ont été confiés à l'époque au groupe de travail sur la garantie des pensions, c'est-à-dire :

Le quatrième point à étudier - l'assurance maladie des bénéficiaires de la Fondation - reste, en principe, une tâche du groupe de travail sur la garantie des pensions. Les détails pour la continuation des travaux sont encore à définir.

Edith DELUERMOZ, Carlo VANDONI