Bulletin 38

Printemps 2009

  1. Quelques mots du Président
  2. Editorial
  3. Activités du Comité
  4. Rapport du trésorier
  5. Les Permanences
  6. Ceux qui nous ont quittés
  7. L'Assurance maladie
  8. La Caisse de Pensions
  9. Groupe de travail du CCP sur la Garantie des Pensions

Quelques mots du Président

Votre Comité a été profondément affecté par le décès de deux de ses membres :  Robert Muzelier et Jim Allaby.  Ces deux collègues, après avoir passé la plus grande partie de leur vie professionnelle au CERN, ont souhaité, à leur retraite, représenter et défendre les intérêts des pensionnés.

Cet engagement, dans le cadre de notre Groupement, représente une charge de travail bénévole non négligeable :  nous nous souviendrons de Robert et de Jim !

Je voudrais aussi remercier les membres qui ont quitté le Comité après plusieurs années de participation active, ceux qui continuent avec détermination à participer à nos travaux et nos nouveaux membres élus.

Horst Wenninger

Editorial

(original français)

Triste, triste:  deux membres de notre Comité sont décédés:  ils nous manquent !!

Quatre de nos membres se sont offerts pour assurer la partie anglaise de votre Bulletin:  il s’agit de Susan Maio, Eddie Roebuck, Patricia Shinnie and Suzanne von Wartburg.  Un grand merci à tou(te)s.

Profitez-en pour nous envoyer votre adresse e-mail par message à notre adresse : gac-epa@gac-epa.org.

Que vous raconter alors que vous bouclez vos valises pour des vacances reposantes, stimulantes, culturelles sinon de vous souhaiter bon temps, bon vent et beaucoup de rencontres étonnantes, chaleureuses:  partez le cœur ouvert:  vous en reviendrez nécessairement enrichis!

PS:  n’oubliez pas d’emporter le présent Bulletin pour le lire sur la plage!

Je pense aussi à ceux que la santé limite dans leur vie et leurs contacts:  à eux aussi, je souhaite de découvrir, dans leurs journées souvent chagrines, le petit quelque chose qui réchauffe le cœur!

Bonne période d’été à tous et à cet automne!

Jean-Marie THOMAS

Activités du comité

(Original français)

Octobre 2008 à avril 2009

Le Comité, qui comportait en 2008 20 membres élus et 1 membre coopté (le siège prévu pour les retraités de l’ESO étant vacant), s'est réuni 6 fois durant la période couverte, avec une participation moyenne de 17 membres, sous la présidence de Horst Wenninger ou de Philippe Bernard.

Les points les plus importants traités par le Comité sont les suivants:

Activités statutaires:

Résultat des Elections et composition du nouveau Comité

Le Comité actuel siège formellement depuis le 1er janvier 2009.  Il est issu des élections qui se sont déroulées en automne 2008 pour renouveler 10 membres dont le mandat arrivait à échéance le 31 décembre 2008.  Parmi les membres sortants figuraient le Vice-Président et le Trésorier et 3 Délégués auprès de l’Association du personnel.  Le Trésorier adjoint et le Secrétaire (également Délégué auprès de l’Association du personnel), n’avaient pas souhaité se représenter.  Les 10 autres membres du Comité dont 5 Délégués ont été élus en 2007.  Nous n’avions pas cette année à élire de vérificateurs aux comptes car leur mandat n’arrivera à échéance qu’à fin 2009.

Un appel à candidature pour cette élection a été envoyé début septembre 2008 aux membres du GAC-EPA.  Dix candidats ont postulé pour les 10 postes à pourvoir au sein du Comité, dont 7 membres sortants et 3 nouveaux candidats.

Le dépouillement des votes par 16 scrutateurs a eu lieu le 26 novembre 2008 et a donné les résultats suivants:

Sont élus comme membre du Comité:  (nota: NC = nouveau candidat)

  Voix % des voix
BERNARD Philippe 717 97%
BARTHELEMY René 716 97%
JACOB Robert 690 93%
VANDONI Carlo 688 93%
GOUACHE Jean-Claude 682 92%
BURLET Alain 680 92%
MUZELIER Robert 671 91%
HOWIENC Gillian Mary 658 89%
VIALISNC Jean-Claude 652 88%
DANESINNC Mario 647 87%

Taux de participation: 42% (742 suffrages exprimés sur 1750 bulletins de vote distribués)

Le nouveau Comité composé des 10 membres nouvellement élus, des 10 membres élus en 2007 et de 2 membres qui ne s’étaient pas représentés, Françoise Beetschen-Buttay et Stephan Pichler, s’est réuni pour la première fois le 5 décembre 2008.  Horst Wenninger a été réélu Président à l’unanimité et a proposé que Philippe Bernard reste Vice-Président.

Le Comité a procédé ensuite à certaines modifications dans l’attribution des fonctions pour l’année 2009:

Conformément à l’article 14 de nos statuts, le nouveau Comité a également approuvé la proposition de Horst Wenninger

Le Président et le Comité remercient Gilles Lindecker et Stephan Pichler pour les nombreux services rendus pendant leurs années de mandat.

Le Comité a enfin pris note que le siège destiné à un représentant des retraités de l’ESO, membres de la Caisse de Pensions, reste pour le moment vacant.

Comme vous avez pu le lire, notre Comité a été durement touché en ce début d’année 2009 par les décès successifs, à quelques semaines d’intervalle, de Robert Muzelier et de Jim Allaby.  A sa réunion du 6 mars, le Comité a décidé qu’Alain Burlet reprendrait les fonctions de Robert Muzelier en tant que délégué au Conseil du personnel de l’AP et qu’il participerait également au CHIS Board et à la Commission de la Protection sociale.  Les activités sociales et culturelles ont été transférées à Jean-Claude Vialis qui représente aussi le Comité auprès du Fonds d’entraide.

Regardez l’organigramme du Comité resultant de ces décisions.

Relations avec l’Administration du CERN

Comme nous vous l’avions indiqué, nous avons obtenu la reprise des séminaires de préparation à la retraite.  Lors de notre dernière Assemblée Générale une représentante du Département HR est venue nous parler des prochains séminaires:  ils auront lieu les 11, 13, 25 et 27 novembre 2009 sur quatre demi-journées.  Les personnes intéressées sont invitées à y participer dès l’âge de 58 ans et jusqu’à 65 ans:  elles seront contactées par le département HR pour s’inscrire.

Nous avons également eu plusieurs rencontres avec E. Mosselmans/HR afin de faciliter la mise en place d’un lieu/personne de référence au sein de l’Administration où les questions des retraités pourraient être traitées.

Enfin, en collaboration avec le Service Médical du CERN un cycle de conférences sur le vieillissement cérébral a été organisé.  Ces conférences ont reçu un accueil très favorable.

Relations avec l'Association du Personnel

En étroite collaboration avec l’Association du Personnel, le Comité du GAC-EPA a suivi de très près les travaux du Conseil d’Administration de la Caisse de pensions dans le cadre de la nouvelle gouvernance et dans le contexte de la crise financière que nous traversons actuellement.

Comme vous le lirez plus loin dans ce bulletin, le rendement de nos avoirs, censé s’élever en 2008 à +5%, s'est fixé à -19% soit 24% au-dessous de l'objectif.  Notre caisse ne fait d’ailleurs pas exception puisque les Fonds de référence auxquels nous pouvons nous comparer sont au même niveau.  Ceci souligne une fois encore que la Caisse est déséquilibrée par un déficit structurel qui implique tous nos Etats-Membres et son exposition aux fluctuations du marché la rend particulièrement sensible aux variations très importantes que nous connaissons actuellement.

Les recours auprès du TAOIT qui avaient été lancés par l’Association du Personnel et à la préparation desquels le Comité avait apporté son aide ont tous été rejetés.  Concernant le recours sur la sous-indexation des pensions — dont la cause selon nous est à chercher dans le déficit structurel — il est regrettable que le Tribunal ait choisi de ne pas entrer en matière sur le fond, mais ait simplement basé son rejet sur une argumentation juridique formelle.

Un autre sujet capital sur lequel le Comité, conjointement avec l’Association, a apporté sa contribution concerne notre régime d’assurance maladie.  Vous lirez plus loin que notre régime est entré en déficit en 2008.  Notre participation au groupe de travail sur l’avenir du CHIS chargé de présenter des propositions pour remédier à cette situation est donc cruciale si, comme vous l’avez exprimé dans vos réponses au questionnaire que nous vous avons soumis, la qualité des prestations doit être préservée.

Nos neuf délégués auprès du Conseil de l’Association du Personnel ont participé aux commissions mises en place par l’Association.  L’organigramme vous rappelle les domaines où nous participons.

Afin d’élargir notre base d’informations sur les problèmes que peuvent rencontrer les retraités d’organisations internationales, le Comité a rencontré le président de l’Association des Anciens Fonctionnaires Internationaux de la famille de l’ONU, accompagné de la personne en charge des questions de pensions au sein de cette Association.

Relation avec les retraités présents et futurs

Il y a eu 4 permanences assurées par 4 membres du Comité pendant la période couverte. Les préoccupations principales concernent les déclarations fiscales et la taxation.  Il faut rappeler que le Groupement ne peut jouer qu’un rôle de conseil mais ne peut pas intervenir directement auprès des autorités fiscales:  les membres doivent s’adresser à leurs administrations respectives avec les références des textes réglementaires que le Groupement peut leur fournir.

De nombreux retraités ont répondu à l’invitation à notre pot de Noël, le 26 novembre 2008.  A cette occasion, Horst Wenninger avait demandé au Président du Conseil d’Administration de la Caisse de Pensions ainsi qu’à l’Administrateur de faire le point sur la situation des marchés et sur son impact sur notre Caisse.

Notre site Web s’est encore amélioré ces derniers mois.  R. Cailliau a montré lors de la dernière Assemblée Générale la multiplicité des informations et services désormais disponibles.  En particulier, la demande de nombreux membres qui ont exprimé le souhait de pouvoir consulter les principales présentations faites lors de l’Assemblée générale a été prise en compte.  Vous êtes donc, plus que jamais, invité à vous connecter.

Enfin pour avoir un moyen de communication rapide avec le plus grand nombre possible d’entre vous en cas de nécessité, nous vous engageons vivement à nous communiquer votre adresse électronique par un e-mail adressé au GAC-EPA: gac-epa@gac-epa.org .

Jean-Claude GOUACHE

Rapport du trésorier

Compte des pertes et profits 2008

Recettes 41'357.75 CHF
Dépenses 41'792.86 CHF
Réserve -435.11 CHF

Le montant des cotisations s’élève à 40'687.00 CHF

Le Comité a décidé de verser 13.50 CHF par
membre du GAC à l’Association du personnel, soit 21'384.00 CHF
Le budget prévisionnel pour 2008 s’élève à 47'000.00 CHF

Le compte rendu de l’Assemblée générale du 2 avril 2008 contient les détails du budget.

Nombre de membres au 31 décembre 2008 1'811 personnes

Robert JACOB, Stephan PICHLER

Les permanences

Période de novembre 2008 à avril 2009

Pour mémoire, le cours du change nécessaire à l’établissement de la déclaration des revenus pour l’année 2008 est de 0.64€/CHF.

Depuis la rédaction du Bulletin 37, une vingtaine de collègues sont venus nous consulter.  Les questions sur la fiscalité reviennent régulièrement aussi nous a-t-il paru utile d’en reparler.

L’assujettissement à la CSG et à la CRDS est réglé par l’art. L136-1 du Code de la Sécurité sociale qui dispose:

(original: français)

“Article L136-1, modifié par Ordonnance 2001-377 2001-05-02 art. 1 JORF 2 mai 2001

Il est institué une contribution sociale sur les revenus d’activité et sur les revenus de remplacement, à laquelle sont assujettis:

  1. les personnes physiques qui sont à la fois considérées comme domiciliées en France pour l’établissement de l’impôt sur le revenu et à la charge, à quelque titre que ce soit, d’un régime obligatoire français d’assurance maladie,
  2. les agents de l’Etat, des collectivités locales et de leurs établissements publics à caractère administratif qui exercent leurs fonctions ou sont chargés de mission hors de France, dans la mesure où leur rémunération est imposable en France et où ils sont à la charge, à quelque titre que ce soit, d’un régime obligatoire français d’assurance maladie.”

Les retraités du CERN ne sont concernés que par l’alinéa premier de cet article.

Pour ne pas être assujetti à la CSG et à la CRDS il suffit donc

En pratique, cela revient à dire que, si quelqu’un peut bénéficier des prestations de l’assurance maladie de la Sécurité sociale, il lui faut y contribuer, c-à-d payer la CSG et la CRDS!

Aussi, si vous n’êtes pas affilié à l’assurance maladie de la Sécurité sociale et qu’il vous est demandé de payer la CSG et/ou la CRDS, allez au centre des impôts de votre résidence (là où vous avez envoyé/déposé votre déclaration) et demandez à en être exonéré en application de l’article L136-1 du Code de la Sécurité Sociale.

Il semblerait que certains collègues soient encore assujettis à ces contributions sociales.  Suivant l’Ordonnance No 2001-377 du 2 mai 2001, relative à l’application des régimes de sécurité sociale aux travailleurs salariés, il faut se référer au texte paru dans le journal officiel JORF/LD page 06991 ou encore consulter le site officiel Legifrance.

Donc, les personnes qui feraient encore l’objet de cette contribution sociale, doivent se munir de cette Ordonnance, se rendre au Service des Impôts de leur ville (là où elles ont déposé leur déclaration de revenus) et demander le remboursement de cette contribution.  NB: un collègue vient de nous informer qu’il a entrepris cette démarche et que les services fiscaux lui avaient adressé un avis de “dégrèvement et de remboursement de la somme perçue”.

Alors, voici ce qui en résulte (toujours en étant domicilié en France!)

Nous vous invitons à nouveau, si vous avez des questions particulières ou souhaitez un complément d’information, à contacter votre Centre des Impôts: ses coordonnées figurent en haut de votre formulaire de déclaration: vous disposez de 3 ans pour toute réclamation.

Lors des permanences, nous pouvons vous aider “oralement” à compléter votre déclaration de revenus, mais en aucun cas nous ne remplissons le formulaire: merci de comprendre notre position!

Quand aux “jeunes” retraités:  nous leur conseillons vivement de consulter attentivement la brochure “Quand vous quitterez le CERN” qui leur a été remise au moment de leur départ:  elle apporte beaucoup d’informations utiles.

Jeunes/futurs retraités:  n’oubliez pas non plus, les 11, 13, 25 et 27 novembre après-midi les séminaires de “Préparation à la retraite”.  Se renseigner au Département HR.

Les dates de tenue des permanences sont maintenant régulièrement mentionnées dans l’“Echo bulletin”, joint au Bulletin du CERN, grâce aux bons soins de notre collaboratrice Nicola Finn de l’Association du personnel.

Nous souhaitons que ces informations “générales” vous soient utiles et restons à votre disposition. Au plaisir de vous recevoir, sauf en juillet et en août, où, nous aussi, nous serons en vacances!!

René BARTHELEMY, Françoise BEETSCHEN-BUTTAY, Antoine BLIN

Ceux qui nous ont quittés

Nous avons appris avec tristesse les décès des anciens collègues dont les noms sont cités ci–dessous:

Adelina CAVALLI (1932) ex-IT 18 septembre 2008
Horst BLAHA (1938) ex-LHC 12 octobre 2008
Armand BARISY (1934) ex-SL 6 novembre 2008
Giuseppe PREVOSTI (1924) ex-ST 13 novembre 2008
Robert DUPARC (1928) ex-SB 19 novembre 2008
Janko JAMSEK (1926) ex-PS 21 novembre 2008
René GENTIL (1930) ex-SB 2 décembre 2008
Jean BUFFAZ (1928) ex-LEP 10 décembre 2008
Franco BONAUDI (1928) ex-ECP 21 décembre 2008
Elena BIANCHI (1943) ex-EST 2 janvier 2009
Pierre BILLAULT(1921) ex-PS 3 janvier 2009
Domingo SORIA (1932) ex-PPE 12 janvier 2009
Marie-Anne HUBER-REPELLIN (1939) ex-EP 29 janvier 2009
Pierre Jules EMERY (1927) ex-FI 9 février 2009
Leslie KING (1924) ex-EP 15 février 2009
Robert MUZELIER (1933) ex-FI 15 février 2009
Yves GERARD (1922) ex-SB 19 février 2009
Dirk BAKKER (1947) ex-AB 28 février 2009
Ronald FORREST (1943) ex-AB 2 mars 2009
Léon BLONDIN (1932) ex-ST 11 mars 2009
Gérard MONTMAYEUR (1928) ex-LEP 17 mars 2009
Serge CABEL (1937) ex-AS 3 avril 2009
James ALLABY (1936) ex-EP 7 avril 2009
Cristobal SANZ MARTIN (1935) ex-LHC 27 avril 2009

ainsi que le décès d'autres bénéficiaires de la Caisse de Pensions:

Odette GRUTTER (1915) (veuve de M. Grutter, ex PS) 15 octobre 2008
Jeanne EYMANN (1927) (veuve de Mr Eymann, ex-SB) 24 octobre 2008
Marie-Yvette SIGAUD (1927) (veuve de E. Sigaud, ex-PS) 2 janvier 2009
Anna MARCK (1924) (veuve de H.-W. Marck, ex-ESO) 20 janvier 2009
Anne-Marie DERVEY-AEBISCHER (1925) (veuve de G. Dervey, ex-SB) 7 mars 2009
Colette BILLAULT (1923) (veuve de P. Billault, ex-PS) 23 mars 2009

Au nom de tous les membres du GAC, le Comité adresse aux familles de ceux qui nous ont quittés ses sincères condoléances et les assure de sa chaleureuse sympathie.

Si vous désirez envoyer un mot de sympathie à la famille en deuil, et que vous ne connaissiez pas l'adresse, vous pouvez l'envoyer via la Caisse de pensions du CERN, qui possède l'adresse, mais n'est pas autorisée à la communiquer à des tiers.

L'assurance maladie (CHIS = CERN Health Insurance Scheme)

(Original français)

Voici quelques informations essentielles concernant notre assurance maladie.

Nous avons déjà présenté lors de notre Assemblée générale les données les plus importantes concernant notre système d’assurance maladie pour l’année 2008. Depuis le 25 mars 2009, peu d’éléments importants sont venus s’ajouter à la liste des sujets évoqués si ce n’est le résultat de l’enquête que nous avons effectuée auprès de vous afin de connaître votre opinion en ce qui concerne l’avenir de notre assurance maladie et les points essentiels dont nous devrions tenir compte lors des discussions à venir dans le cadre de la révision quinquennale (cf. sous point 3)

1. Finances

2. Contrat de gestion

Les règles financières du CERN exigent que le contrat qui nous lie avec un gestionnaire soit périodiquement soumis à un appel d’offre. Un tel appel est en cours et il est prévu de soumettre au Comité des Finances de septembre une proposition de gestionnaire en vue d’avoir un nouveau contrat à partir de janvier 2010.

3. Avenir du CHIS

Le conseil a décidé que la question de l’assurance maladie serait l’un des principaux objets étudiés dans le cadre de la révision quinquennale. Pour se préparer à cette échéance, nous avons adressé un questionnaire à tous les membres du GAC-EPA.

A la date du 2009-04-14 nous avions enregistré 675 réponses ce qui ne représentent malheureusement qu’une faible participation, de l’ordre de 40% de nos membres. Malgré cela nous avons analysé ces réponses dans leur intégrité et aussi les nombreux commentaires reçus en addition au questionnaire puisque pas moins de 89 remarques ont été formulées.  Un rapport plus étoffé donnera les détails de ces réponses mais dans l’ensemble il apparaît très clairement que la grande majorité des personnes ayant répondu souhaite garder le niveau actuel des prestations tout en augmentant les contributions (88.04% des réponses), que 91.75% de nos membres ayant fait connaître leur opinion ne sont pas d’accord pour réduire le niveau des prestations en conservant les contributions à leur niveau actuel, que 92.31% des assurés pensionnés ayant répondu pensent que l’effort complémentaire nécessaire devrait être consenti par les assurés et l’Organisation, proportionnellement à leurs engagements actuels. Ces résultats sont identiques à ceux enregistrés lors de l’enquête effectuée auprès du personnel actif. De nombreuses remarques ont été faites par ceux de nos collègues qui utilisent une assurance autre que UNIQA comme premier assureur et qui aimeraient que cette situation soit prise en compte, par ex. sous forme d’allègement de la franchise redevable sur nos remboursements UNIQA.

Un sous-groupe du CHISBoard essaye de trouver et de formuler de nouvelles adaptations ou modifications à notre règlement d’assurance maladie en vue de mieux contrôler l’augmentation des coûts. Les réponses données au questionnaire vont nous permettre de formuler au mieux nos points de vue; nous ne voulons en tous cas pas faire de concessions sur la qualité de l’assurance. Nous pensons vous informer régulièrement au sujet de la progression de ces travaux.

4. Dépendance

En 2008 nous enregistrons une augmentation du nombre de personnes mises au bénéfice de cette assurance. A la fin de 2008, 118 personnes étaient dépendantes. L’établissement (EHPAD) d’Ornex, où nous avons une priorité pour l’utilisation de 5 lits, accueille à présent 14 de nos membres devenus dépendants.

Jean-Paul DISS, Pierre LAZEYRAS, Robert MUZELIER

La caisse de pensions

Que s'est-il passé ?
rédaction du 2 mai 2009

Depuis notre dernier compte-rendu, le Conseil d’Administration (CACP) s’est réuni les 24 octobre, 1er décembre 2008, 11 février et 1er avril 2009.  Les No 2/12/14/15 2009 du Bulletin CERN en rapportent les éléments et la Caisse publie les nouveaux documents (aussi auprès de l’administration de la Caisse, tél :+41 22 767 2742)

Dans un récent papier l’OECD a estimé que les Caisses de pension privées avaient abandonné $5.4tn(1tn=1000 milliards) soit 20% de leurs avoirs dans la récente crise dont le point bas semble avoir été atteint le 9 mars dernier.  Rappelons que le G20, réuni à Londres début avril, n’avait traité que d’un plan de $1.0tn.

De ce fait la majorité d’entre elles devaient se trouver en état de sous-financement.

Il suffit de jeter un coup d’oeil à l’un des indices boursiers (S&P500) les plus caractéristiques pour évaluer l’ampleur de la chute des marchés de mai 2007 à mai 2009

Le même indice tracé avec une autre échelle, sur la même période et comparé au VIX (CBOE volatility index), une mesure de la nervosité des marchés et de l’incertitude des traders qui semblent se rasséréner.

La période qui s’ouvre maintenant sera particulièrement intéressante car un dicton boursier dit «Sell in May and go away!» et une étude statistique toute récente démontre que depuis 1929 sur un cycle de 3 ans, le dicton se vérifie régulièrement sur 2 ans!

A vrai dire, notre Caissse n’a pas échappé à cette lame de fond et comme vous pourrez le lire en détails dans le prochain rapport annuel qui sortira fin juin, le rendement annuel brut de l’exercice précédent qui se montait encore à plus de 6% s’est effondré à - de 19%. De ce fait, le rendement TWR (Time weighted return) qui dans l’exercice précédent était pour la période 1957-2007 de 5.1% tombe pour la période 1957-2008 à 4.5%, donc en dessous du rendement actuariel escompté.

Durant l’exercice écoulé la distribution des actifs s’est fortement modifiée car le Comité d’investissements avait pris des mesures pour diminuer l’exposition du fonds et protéger la couverture des fonds exprimés en Euro par rapport au franc suisse qui a connu une forte réévaluation, stoppée récemment par une décision de la Banque Nationale Suisse.

Evolution du rapport CHF/EURO

Sur la période 2008 l’investissement en actions est tombé à 26% du total de la fortune, alors que celui des obligations, qui sont fortement montées suite à la chute des taux, culminait à 46%.

Si on considère la totalisation des résultats, les comparaisons sont plus difficiles à établir, car le CERN ayant décidé d’introduire de nouvelles normes comptables IPSAS (International Public Sector Accounting Standards), la Caisse de Pension a été obligée d’adapter sa comptabilité en fonction de cette décision et de retoucher les paramètres actuariels pour être en concordance avec l’Organisation. Les résultats catastrophiques des marchés boursiers sont amplifiés par l’application de la nouvelle méthode comptable (en caisse fermée) qui fait tomber le taux de couverture à 72.7% alors qu’il aurait été de 82% selon la méthode précédente car les engagemnts totaux passent de 4'376MCHF à 4'934MCHF alors que la fortune nette de prévoyance chute à 3'589MCHF alors qu’elle s’établissait à 4'613MCHF à la fin de l’exercice 2007 soit une baisse de 1'024MCHF. Cette méthode est cependant fortement sujet à caution car elle dynamise les traitements sans tenir compte des recettes supplémentaires qui vont être perçues sous forme de cotisations !
Le groupe de travail du CACP en charge de la préparation d’un rapport sur la politique de financement de la Caisse n’a pas encore remis de document de travail.

Et maintenant ?

Pour réanimer le marché du crédit complètement bloqué par les évènements de ces derniers mois, tous les gouvernements ont massivement inondé les marchés en masses monétaires. A titre d’exemple, on voit par exemple la croissance du marché monétaire américain sur le graphe ci-dessous (Finanz und Wirtschaft) :

Si cette inondation ne peut être résorbée, il s’ensuivra un développement inflationniste très inquiétant qui touchera en priorité les retraités, mais les salariés aussi car les compensations intégrales seront impossibles.

L’inflation reste cependant pour les gouvernements le meilleur moyen de réduire les dettes considérables qu’ils ont créées pour relancer l’économie. Il est donc probable que dans quelques années, l’inflation sera sévère et qu’elle nous touchera directement, sachant que l’indexation des pensions est liée à la santé financière de la Caisse via un processus qui prévoit tous les 3 ans un facteur de réduction de l’indice de référence. Pour le moment, cet indice, COLGE(08/08), est connu à fin mars 2009 (COLGE03/03) et sur une année, il était négatif et se fixait à -0.7%.

Cette baisse est la plus forte jamais enregistrée à Genève depuis que cet indice existe, soit depuis septembre 1966!

Sur le graphe suivant on voit l’évolution du pouvoir d’achat d’un retraité ayant pris sa retraite le 1er janvier 1978, alors que la Caisse ne comptait pas 300 retraités et d’un autre retraité en pension depuis le 1er janvier 1997 alors que la Caisse comptait déjà 1600 retraités (il y en a plus de 3000 aujourd’hui):

Dans les deux cas la perte de pouvoir d’achat s’établit à 3…4%. Cette tendance pourrait s’accélérer dans les années qui viennent.

François WITTGENSTEIN

Groupe de travail du CCP sur la garantie des pensions

(Original français)

Une nouvelle structure de gestion de la Caisse des Pensions a été installée fin 2007. La question de la garantie des Pensions va être traitée dans un groupe de travail (no 2) du Conseil d’Administration.

Ces changements remettent en question le rôle du groupe du CCP sur la garantie des Pensions, lequel, il est vrai, n’a pas vraiment avancé dans ses études depuis quelque temps.

A ce stade, il convient donc de définir les rôles et la répartition du travail entre le groupe de travail no. 2 du Conseil d’Administration et celui du CCP.

Le sujet brûlant reste l’Assurance maladie.

Il faut rappeler que:

La structure de notre assurance maladie est sous notre responsabilité entière et c’est uniquement sa gestion qui est confiée à une instance extérieure.

Il est donc important de garantir nos droits dans le futur.

Une réunion du groupe de travail du CCP est prévue au mois de juin pour éclaircir la situation et continuer à étudier les problèmes liés à notre protection sociale.

Edith DELUERMOZ, Carlo VANDONI