GAC-EPA — Groupement des Anciens du CERN-ESO Pensioners' Association

Bulletin 46

Printemps 2014

 

Le mot du Président

Gertjan BOSSEN

L’Argent, encore l’argent…

« L'argent est le nerf de la guerre », c’est un des multiples dictons qui font référence à l'argent. Et on parle beaucoup d'argent ces temps-ci, on pourrait même croire qu'il n'y a rien de plus important dans la vie et que c'est une des valeurs, sinon la seule, qui compte dans notre société.

En tant que Hollandais, je suis « réputé » être proche de mon argent (d'ailleurs je serais gratifié de la même remarque si j'étais né… écossais ou souabe). Toutefois, les souvenirs de mon temps d'actif au CERN me disent qu'il y a eu, de mon temps, d'autres valeurs, plus importantes, qui me rappellent les années passées de façon positive. J'en suis sûr, c'est la même chose pour vous tous (ou presque).

Évidemment, l'argent n'était pas absent des débats dans le passé : il suffit de se rappeler les batailles homériques au sujet de la grille des salaires ou sur le niveau des pensions. Mais ce qui primait, c’était la satisfaction du travail bien fait, la réalisation en équipe de projets, grands ou petits. Sans oublier l'environnement multinational qui nous a tous enrichis (au sens général du terme). Les festivités de cette année, à l'occasion du 60ème anniversaire du CERN, relèveront certainement ces aspects.

Que je vous parle d'argent a quand même une raison simple : pendant l'Assemblée Générale de l'année passée, une augmentation de la cotisation à 30 CHF à partir du 1er janvier 2014 a été décidée. Malheureusement un grand nombre d'entre vous a oublié d'adapter le montant de son versement. Aussi, si vous êtes dans ce cas de figure, je vous demande de prêter une attention particulière au message de notre trésorière et je vous invite à régulariser votre situation selon les modalités indiquées. Cela rendra possible une saine gestion des finances de notre Groupement. Merci d'avance.

Je vous souhaite un été lumineux, à l'image de ce début de mois de mars, que nous avons vécu dans la région genevoise.

 

Editorial

Bernard DUCRET

Le Bulletin : un lien d’amitié

Je suis heureux de vous présenter la nouvelle maquette du Bulletin Groupement des anciens du CERN et de l’ESO. Nous l’avons voulue agréable à consulter, facile à lire, incitatrice à dialoguer.

Techniquement, elle répond à la fois aux exigences en matière de publication papier, tout autant qu’à celles de mise à disposition numérique sur internet. Vous pourrez tout aussi bien garder ce document papier pour le consulter à loisir à la maison, comme le consulter à tout moment depuis tout support numérique (mobile, tablette, ordinateur, etc.) depuis le site de notre groupement. Seule restriction, nous souhaitons qu’il ne soit pas accessible par les réseaux sociaux.

Plus proche de la forme d’un magazine moderne, avec des photos couleurs, une présentation plus « fun » que le Bulletin actuel, des reportages sur nos anciens et leurs activités de retraités, des pense-bêtes, des titres plus engageants, et d’autres rubriques à venir si le succès est au rendez-vous, cette publication va nous servir à tisser des liens d’amitié entre nous.

Elle va parler non seulement de nos intérêts (caisse de pensions, CHIS, etc.), mais aussi de nous et de nos attentes au quotidien (loisirs, santé, passions) et un courrier des lecteurs pourrait bien voir le jour. Elle doit arriver à susciter le dialogue entre nous :

Pour que cela se produise, il faudra que vous nous apportiez votre contribution, en dialoguant avec la rédaction ou avec tout autre membre du comité.

Bien entendu, nous devons rester dans un cadre budgétaire rigoureux, celui voté récemment en Assemblée Générale. C’est pourquoi, dans un premier temps, nous allons faire en sorte que sa parution soit la plus économe possible, en cherchant un prestataire imprimeur au meilleur rapport qualité/prix, afin de tirer chaque numéro au meilleur prix. Ensuite, restant fidèles aux désirs des plus anciens d’entre nous, nous conservons l’envoi par la poste du support papier, sauf pour ceux qui nous ont expressément demandé un envoi par e-mail.

Une grande majorité donc recevra le Bulletin papier.

Bonne lecture et à vous lire, avec plaisir.

 

A propos de l'ESO

(original anglais)

Martin CULLUM

Nouvelles des retraités de l’ESO

Social

Comme dans les années précédentes, nous avons organisé début janvier une petite fête pour célébrer le nouvel an. Cette fois-ci, Gertjan Bossen s’est déplacé en avion depuis Genève pour nous accompagner. Il y a maintenant 40 membres GAC-EPA de l’ESO, ce qui représente à peu près 50% des retraités de l’ESO.

Comme au CERN, l’ESO organise de temps en temps des séminaires de préretraite pour ceux qui s’approchent de l’âge de la retraite. Le prochain séminaire aura lieu au mois de juin et, pour la première fois, le représentant du GAC-EPA y participera et fera une présentation.

Site web

Le site web ESO du GAC-EPA a progressé très lentement ces derniers mois, mais une opération d’essai a débuté. On peut y accéder depuis le site du GAC-EPA, où il est destiné à compléter ce dernier en apportant des informations additionnelles propres aux pensionnés de l’ESO.

Association du personnel de l’ESO

Nous avons continué de travailler avec le Comité du personnel de l’ESO pour la mise à jour des Statuts de l’Association du personnel. Ce travail dure depuis quelques années, mais, avec la nomination d’un nouveau président du Groupe de travail et les élections au sein du personnel, nous espérons terminer ce processus ces prochains mois.

Le nouveau projet de statuts mentionne spécifiquement la possibilité pour les retraités de l’ESO de devenir membres de l’Association du personnel, comme c’est le cas actuellement pour les membres du GAC-EPA qui sont membres de l’Association du personnel du CERN. Pour une implémentation complète, il faudra également procéder à un changement mineur aux statuts du GAC-EPA.

Assurance maladie

Nous participons pleinement au Groupe de travail ESO sur la santé. La tâche principale de ce Groupe de travail est de contrôler les démarches de l’assurance, traiter des plaintes et donner des recommandations d’amélioration à l’Administration d’ESO. Les soins dentaires sont toujours sujets à de nombreuses plaintes, en dépit de la simplification du règlement depuis le mois de janvier de cette année. Il semble que la compagnie Vanbreda interprète différemment la convention sur la santé de ce que prévoyait l’ESO.

Poussé par les retraités, l’ESO vient de publier une « Politique de la santé ». Ceci clarifie en partie les principes de base de l’Assurance maladie de l’ESO. Mais, comme mentionné dans le numéro précédent du Bulletin, beaucoup des règles sont encore cachées dans les documents du Conseil de l’ESO et les contrats, donc pas disponibles ni aux membres du personnel ni aux retraités. L’Administration de l’ESO a promis de clarifier la situation cette année pour améliorer la transparence, en séparant par exemple les détails purement contractuels du contrat avec Vanbreda concernant les membres du personnel d’avec ceux des retraités.

Un autre point très important pour les retraités de l’ESO, c’est qu’à la différence des retraités du CERN et d’autres organisations européennes, les retraités de l’ESO paient des primes d’assurance maladie, 33% plus hautes que le personnel actif de l’ESO. Jusqu’ici nous n’avions pas pu faire changer la position de l’Organisation, même si le principe de mutualité inscrit dans la nouvelle Politique de santé paraît bafoué. Nous continuons d’explorer toutes les pistes pour résoudre ce problème au bénéfice des retraités.

 

Echos et Activités du Comité — Période de novembre 2013 à avril 2014

Mario DANESIN

C’est à votre secrétaire de vous informer, dans ce volet du bulletin, des activités pour lesquelles le Comité s’est impliqué pendant la période de référence mentionnée ci-dessus.

Nous résumons ci-après quelques aspects de ces activités qui sont, pour quelques-uns d’entre eux, développés plus en détail dans des chapitres spécifiques ; néanmoins vous pouvez me contacter dans le cas où vous souhaiteriez une information complémentaire concernant les rubriques ci-dessous : secretariat@gac-epa.org (adress no longer in use/adresse plus en service)

Résultat des élections 2013, composition du nouveau Comité et attributions de fonctions

Le Comité actuel siège depuis le 1er janvier 2014 (liste en page 3 du bulletin). Il est issu des élections tacites qui se sont déroulées à fin novembre 2013 pour renouveler 13 membres élus du Comité, dont les mandats arrivaient à échéance le 31 décembre 2013. Comme nous vous en informions dans le bulletin précédent et suite à notre appel de candidatures du 2 septembre 2013, seuls 12 candidats ont présenté leur candidature, parmi lesquels 11 membres sortants. 2 membres sortants—François Wittgenstein et Eddie Roebuck—ne se sont pas représentés.

Nous devions aussi renouveler le mandat des 2 vérificateurs aux comptes or, seul un candidat sortant s’est représenté et nous n’avons noté aucun autre nouveau candidat.

Cette situation nous a donc conduits à opter pour des élections tacites ; la lettre de notre président du 31 octobre 2013 explique cette décision de bon sens qui n’a donné lieu à aucune objection de la part des membres du groupement.

Nous rappelons ci-après la liste des membres élus :

La composition du Comité 2014 et les attributions de fonctions figurent en page 3 du bulletin. Actuellement le Comité, sous la Présidence de Gerrit Jan Bossen, se compose de 20 membres élus (19 pour le CERN et 1 pour l’ESO), au lieu de 21 comme les Statuts le permettent à l’article 12 ; il y a en plus 1 invité permanent expert informatique et 1 invité à la demande pour les liaisons avec les HUG et le Service médical du CERN.

De même, 1 seul vérificateur est en charge du contrôle des comptes du groupement (au lieu des 2 comme les statuts le permettent : article 18). Notons d’ores et déjà qu’aux prochaines élections de novembre 2014 pour le renouvellement du Comité, 8 membres arriveront en fin de mandat et 9 pourront être élus en cas de candidatures en nombre suffisant ; n’hésitez pas donc à vous présenter !

Assemblée générale ordinaire du GAC-EPA

L’Assemblée Générale Ordinaire (AGO) s’est tenue le 26 mars 2014 à la suite d’une convocation envoyée en date du 28 février 2014 à tous les membres; cette convocation a également été diffusée sur notre site web : http://www.gac-epa.org

Le compte rendu de l’Assemblée Générale Ordinaire vous est expédié conjointement avec l’envoi du présent bulletin.

N’hésitez pas à vous reporter à ce compte rendu pour vous informer du travail de votre Comité et pour toute information sur notre Protection sociale (Caisses de pensions et de maladie).

Veillez à conserver ce compte rendu dont l’approbation vous sera demandée lors de la prochaine Assemblée générale ordinaire qui se tiendra fin mars 2015 (date non encore retenue).

Relations avec l’Association du personnel

De par son rattachement à l’Association du Personnel dont le rôle est de défendre les intérêts des actifs mais aussi des retraités (qu’ils finiront par devenir), notre Groupement confie à plusieurs de ses membres des tâches auprès des divers organes (Conseil du personnel et commissions) mis en place par cette instance, comme nous l’indiquions dans les précédents bulletins auxquels vous pouvez vous reporter.

Signalons que fin janvier 2014, une lettre commune AP/GAC-EPA, a été adressée à la Présidente du Conseil du CERN pour dénoncer des interférences inadmissibles des délégations des États membres dans les procédures de gouvernance de la Caisse de pensions ; nous pensons que cette démarche n’aura pas été inutile ; nous y veillerons.

Relations avec l'Administration du CERN et le Conseil d’administration de la Caisse de pensions (CACP)

Pour éviter des difficultés d’accès aux sites du CERN, veillez à être en règle avec votre carte d’accès nominative et votre vignette voiture : les formalités pour ces documents se font au bâtiment 55, 1er étage, bureau des accès sur présentation d’une pièce d’identité et des papiers du (des) véhicule(s).

Ces derniers mois, notre Président Gerrit Jan Bossen, s’est entretenu avec le Directeur de l’Administration sur les divers points mentionnés au précédent CR ; il en ressort ce qui suit :

Selon une discussion que Gerrit a eue avec le responsable de la sécurité de l’informatique au CERN, les retraités pourraient garder sans date limite d’échéance leur identité CERN, mais l’accès aux données serait limité à nos propres besoins de consultation de documents CERN ; l’accès wifi pourrait aussi être possible ; il nous demande de réfléchir à nos souhaits et besoins, pour les communiquer au responsable ; les membres GAC-EPA seront consultés à ce sujet dans ce bulletin, voir encadré page 23

Par l’intermédiaire de Claude Genier, nous suivons de près les travaux du CACP en charge de la gouvernance de la caisse de pensions ; en ce moment la nouvelle étude actuarielle est en point de mire, ainsi que les réactions des délégations des États membres.

Relation avec les retraités présents et futurs

Comme souvent mentionné, notre but est de vous tenir informés de ce qui se passe au sein des Organisations du CERN et de l’ESO et de vous aider principalement sur les sujets qui concernent les retraités ; pour cela nous disposons de plusieurs possibilités :

Sans oublier nos permanences, animées par trois dévoués membres du Comité, qui se tiennent le premier mardi de chaque mois sauf en janvier, juillet et août et qui sont toujours très appréciées.

Elles permettent de répondre à vos problèmes personnels en vous donnant des orientations de solutions. Munis de ces conseils, nous vous conseillons d’obtenir confirmation auprès des administrations concernées qui sont seules habilitées à fournir des réponses officielles. Ces derniers mois, les taxations françaises CSG et CRDS nous ont donné du grain à moudre, tout n’est d’ailleurs pas réglé à ce sujet (page 17).

 

Caisse de Pensions

Claude GENIER

Que s’est-il passé à la Caisse de Pensions ...

Depuis le dernier compte rendu du Bulletin d’automne (N° 45), le Conseil d’Administration de la Caisse de Pensions (CACP) s’est réuni trois fois en novembre 2013 et en février 2014, dont une réunion extraordinaire le 12 février avec l’étude actuarielle comme unique sujet. Comme c’est maintenant l’habitude, la Commission des Pensions de l’AP, dans laquelle plusieurs représentants du GAC-EPA siègent, se réunit avant et après les réunions du CACP pour commenter les documents et décisions qui y sont prises et pour décider quelles seront les prises de positions communes AP et GAC-EPA à adopter en cas de vote au CACP.

Je vous rappelle ici que le site web de la Caisse de Pension renseigne ses bénéficiaires sur les informations générales relatives aux exercices financiers de la Caisse. En particulier, il y est publié tous les trimestres un document de synthèse qui peut être consulté à l’adresse suivante : http://pensionfund.cern.ch/fr/investissements (en français) ou http://pensionfund.cern.ch/en/investments (en anglais)

Les résultats de la Caisse de Pensions ont été présentés lors de notre dernière Assemblée Générale Ordinaire le 26 mars dernier et je vous invite à en prendre connaissance par le compte rendu de l’AGO.

Evolution de la Caisse en 2013

Comme je l’ai montré à l’AGO, la Caisse a évolué très favorablement durant l’année 2013, pour se terminer avec un rendement annuel de + 7.76%. Le tableau suivant donne les rendements trimestriels en 2013 comparés à ceux de 2012 :

AnnéeTrim 1Trim 2Trim 3Trim 4Annuel
20123.96%-1.29%2.43%1.75%6.89%
20132.93%0.12%1.56%2.97%7.76%

Cette évolution favorable a pour conséquence que les avoirs de la Caisse ont dépassé pour la première fois depuis 2007 les 4 milliards de CHF à la fin 2013. On peut dire donc que l’on a totalement rattrapé les pertes occasionnées par la crise de 2008. La courbe page suivante montre cette évolution positive des valeurs nettes des actifs de la Caisse depuis le 1er janvier 2012.

Source: State Street Investment Analytics
Source: State Street Investment Analytics

Pour information, les allocations des actifs de la Caisse se répartissent selon les différents domaines tels que mentionnés dans le tableau suivant:

% des actifs
au 2012-12-31au 2013-12-31
Obligations33.30%31.10%
Actions29.80%32.00%
Immobilier14.30%15.10%
Fonds de capital-Investissement2.50%2.60%
Placements alternatifs13.40%13.60%
Matières premières1.30%1.00%
Trésorerie et position tactique5.40%4.60%

Les premiers résultats de la performance de la Caisse au début de 2014 montrent que l’évolution reste favorable. Après un premier mois de janvier en légère baisse (-0.47%), il semble que cela se redresse en février et en mars. Nous restons toutefois très vigilants, car le rendement des actifs de la Caisse est très influencé par l’évolution de la bourse, des actions en particulier.

Gestion des risques

Le CACP définit chaque année à quel niveau de risque les placements de nos actifs peuvent être exposés. Cela se traduit par une CVaR (« Conditional Value at Risk ») de 5% à un an. La mesure du risque est une estimation de la perte moyenne potentielle ayant une probabilité de 5 % de se produire à l’horizon d’une année. Pour 2013, la limite de risque a été fixée à - 8 % pour une CVaR de 5% à un an. Le niveau des risques est contrôlé régulièrement par la Société mandatée pour cette tâche (ORTEC Finances) ; l’évolution du niveau de risque au cours de l’année 2013 est indiquée dans le tableau suivant qui montre que durant toute l’année 2013, la limite de risque de -8% n’a jamais été dépassée :

31 mars 201330 juin 201330 sept. 201331 déc. 2013
Caisse de Pensions du CERN

CVaR de 5% sur 1 an
-4.50%-5.50%-7.60%-5.90%
Limite de risque-8.00%-8.00%-8.00%-8.00%
excès+3.5+2.5+0.4+2.1

Etude actuarielle 2013

Tous les 3 ans, il est procédé à une étude actuarielle de la Caisse de pensions du CERN, afin d’évaluer quel sera le niveau de couverture de la Caisse à l’horizon de 30 ans. Un taux de couverture de 100 % (ou plus !) serait idéal, alors qu’un taux de couverture inférieur à 85 % devient problématique.

Je vous rappelle qu’en 2010, le taux de couverture de la Caisse étant aux alentours de 70 %, le Conseil du CERN a adopté un paquet de mesures dans le but de retrouver un taux de couverture proche de 100%. Le nouvel actuaire, sélectionné en 2013 suite à un appel d’offres, la Société Buck Consultants (Londres), a procédé durant 2013 à l’étude actuarielle. Les résultats de cette étude ont été présentés une première fois au Conseil du CERN en décembre 2013 avec des paramètres provisoires et une seconde fois en mars 2014 en tenant compte des paramètres validés par le CACP.

Les résultats principaux de cette étude sont présentés dans le tableau ci-dessous (valeurs en kCHF) :

Ensemble des
paramètres
de calcul
Sans tenir compte
du paquet
de mesures
En tenant compte
des mesures prises
par le Conseil
En tenant compte,
en plus, des
nouvelles tables
de longévité
Date effective1er janvier 20101er janvier 20131er janvier 2013
Provisions techniques5’748’3005’466’3955’530’701
Total des actifs3’903’5003’846’5733’846’573
Déficit (-) / Surplus (+)-1’844’800-1’619’822-1’684’128
Taux de couverture à
la date de l’étude actuarielle
67.9%70.4%69.5%
Taux de couverture prévisionnel
au 1er janvier 2041
30.3%111.8%95.5%

L’étude montre qu’avant l’adoption des mesures prises en 2010, la projection du taux de couverture sur 30 ans donnait une valeur inacceptable d’environ 30 % (2e colonne du tableau). Avec l’adoption du paquet de mesures, ce taux atteint la valeur de près de 112 % (3e colonne du tableau). En tenant compte de tables de longévité plus en rapport avec l’évolution démographique actuelle (tables VZ2010), le taux de couverture atteindrait à l’horizon de 2041 une valeur de 95.5 % (4e colonne du tableau). C’est cette dernière valeur qui semble aujourd’hui la plus vraisemblable. Ce sont ces valeurs qui ont été présentées au Conseil du CERN de mars 2014.

La figure ci-dessous présente les trois courbes d’évolution du taux de couverture de la Caisse de Pensions selon les 3 colonnes du tableau ci-dessus:

Projected Funding Level
Projected Funding Level

Attaques sur nos pensions

Malheureusement, la présentation préliminaire faite par l’actuaire devant le Conseil en décembre 2013 qui ne tenait pas compte de tous les paramètres validés par le CACP et qui donnait un résultat de la projection du taux de couverture à l’horizon 2041 vraiment médiocre (aux environs de 70%), a semé le doute auprès de certaines délégations. Le compte rendu de l’AGO du GAC-EPA donne tous les détails à ce sujet.

Lors de cette AGO et afin de se préparer à d’éventuelles attaques de la part des délégations du CERN, une résolution a été votée (jointe au compte rendu de l’AGO). Nous devons donc :

Rester vigilants et prêts à nous mobiliser en cas d’attaques de nos pensions

 

Notre assurance maladie en 2013 : les chiffres

Michel BABOULAZ

Une bonne année pour notre assurance maladie, le CHIS.

En effet, comme chaque année depuis 2011, les taux des cotisations ont augmenté en 2013 pour atteindre 4,55% du salaire de référence, payés par les assurés bénéficiaires de la Caisse de Pensions et 7,93% de ce salaire, payés par le CERN. Ils sont passés à respectivement 4,70% et 8,21% en 2014. Une dernière étape d'augmentation de ces taux surviendra en 2015, conformément aux décisions du Conseil, à l'issue de la révision quinquennale de 2010.

Grâce à ces augmentations, les recettes du CHIS progressent plus vite que ses dépenses et l'exercice 2013 se termine avec un excédent de recettes d'environ 15 MCHF, qui comprend les produits financiers du placement de son fonds de réserve.

La population assurée au 31-12-2013

Une nouvelle diminution du nombre des pensionnés est enregistrée.

effectifs → cotisants enfants conjoints TOTAL cotisants
/ total
total 2012
genre ↓ FHtotal FHtotal
pensionnés 881 2131 3012 127 17711061877 5016 0.60 5051
actifs 792 3016 3808 3063 16432771920 8791 0.43 8663
total 1673 5147 6820 3190 34143833797 13807 0.49 13714

par pays de résidence:

CHFRautre
pensionnés17142900402
actifs2074670116
total37889601418

soit en pourcent:

CHFRautre
pensionnés34.2%57.8%,8.0%
actifs23,6%76.2%0.2%

Les assurés par tranche d’âges

At end of the years 2013 and 2003:

0-1011-1819-2526-3031-3536-4041-4546-6051-5556-6061-6566-7071-7576-8081-8586-9091-96>=96total
2013166510378308151002797842761636 532 7131051131095956024351313807
20031173 774731542 790707590510743113414501108 740396149 37 3 11575
0 200 400 600 800 1'000 1'200 1'400 1'600 1'800 0-10 11-18 19-25 26-30 31-35 36-40 41-45 46-60 51-55 56-60 61-65 66-70 71-75 76-80 81-85 86-90 91-96 2013 2003
by age, 2013 compared to 2003

Les courbes de 2003 et 2013 reproduisent les mêmes creux et pics de la population âgée de plus de 45 ans en 2003, avec 10 ans de décalage.

Les contributions, les coûts médicaux soumis au CHIS et les remboursements en 2013

En distinguant les catégories des actifs et des pensionnés, le déficit de contribution pour les pensionnés apparaît avec un ratio contributions/ remboursements de 0,82.

Le taux de couverture des coûts par l'assurance reste à 87% pour les 2 catégories.

in MCHFcontributions
insured+CERN
reimbursementsmedical expensesratio contr./reimb.reimb./expenses
retired38.446.853.50.820.87
active44.921.925.32.050.87

Répartition des remboursements par type de prestation d'assurance en % du total et variation par rapport à 2012

main servicespercentvariation
doctor’s fees 12.0 -1.7
pharmaceuticals 8.9 -1.1
X-rays, tests, ambulatory care 14.4 -1.7
dental care 7.5 +4.8
ophtalmology 2.4+10.0
total ambulatory care 54.0 +1.2
hospitalisation in public hospitals 18.3 +9.0
hospitalisation in accredited private hospitals 24.8 -1.0
hospitalisation in non-accredited private hospitals 3.0+59.5
total hospitalisations 46.0 +5.4
total reimbursements 100.0 +3.1

Ces remboursements concernaient des soins donnés par des prestataires résidant principalement en Suisse et en France, avec les pourcentages suivants :

Switzerland77.7
France17.5
other4.8

Évolution du remboursement annuel moyen par assuré entre 2007 et 2013

Les calculs suivants permettent une évaluation de la variation du montant annuel moyen de remboursement par personne assurée. En calculant le remboursement moyen fictif de la population de fin 2013 avec les remboursements moyens par tranche d'âge de 2007, il est possible de distinguer l'effet du changement de la démographie d'une part et l'effet de l'inflation médicale d'autre part. Cette inflation médicale inclut les variations des tarifs et de la consommation individuelle de soins mais aussi les changements des pratiques et techniques médicales.

A titre de comparaison, les indices d'évolution calculés sur la période 1997-2007 sont indiqués.

évolution des remboursements annuels moyens par assuré 2007-2013 et indices de linflation médicale et de la démographie
tranches d’âge0-1011-1819-2526-3031-3536-4041-4546-5051-5556-6061-6566-7071-7576-8081-8586-9091-96>=96total
pop. 20131665103783081510027978427616365327131051131095956024351313’807
remb. 2013 kCHF2606169414181472254922182165252422632633417881311127611338745036549926568’624
moyen 2013
(kCHF/pers.)
1.5651.6341.7081.8062.5442.7832.5713.3173.5584.9495.8607.7368.60811.82313.30415.03719.45121.6674.970
pop 2013 avec remb.
moyens/age 2007
1636.51396.12284.82203.32927.12027.61977.52155.12210.13084.14562.87285.29579.49839.06244.03287.81305.69.064’015.0
pop 20071517852631644813829743619541838118414199605933008315112’582
remb.2007 kCHF1491114717371741237521091745175318804858757798367020608433451123384360’214
moyen 2007
(kCHF/pers.)
0.9831.3462.7532.7032.9212.5442.3492.8323.4755.7976.3996.9327.31310.26011.15013.53025.6003.0004.786
indice annuel soitindices 2007/1997
inflation médicale rembt. moyen 2013/pop 2013
avec rembts moyens 2007:
1.0720 1.0117 +1.17%2.27%
évolution population pop 2013 avec rembts moyens
2007/rembt moyen 2007:
0.9688 0.9947 -0.53%1.50%
indice global rembt. moyen 2013 /
remb moyen 2007:
1.0386 1.0063 +0.63%3.81%

L’indice annuel d’inflation médicale entre 2007 et 2013 (1,17%) a été très inférieur à ce qu’il était entre 1997 et 2007 (2,27%).

Quant à l'indice annuel d'évolution démographique qui était positif de 1997 à 2007, traduisant un vieillissement de la population, il est négatif sur ces dernières 6 années.

Toutefois ces valeurs calculées ne peuvent être exactes car elles sont systématiquement biaisées par un état de la population limité à la situation de fin d'année, alors que les remboursements couvrent tous les assurés de l'année.

Des statistiques plus complètes ont été demandées. Elles font partie des spécifications techniques de l'appel d'offres en cours pour le contrat d'administration du CHIS.

 

Les permanences

Jean-Francois MICHAUD

Fiscalité française : Encore des incertitudes

La Commission Permanences a discuté ces derniers mois avec de nombreux interlocuteurs pour tenter d’apporter des réponses aux retraités du CERN nouvellement taxés sur le territoire français par les autorités fiscales, concernant la CSG et la CRDS.

Ce fut notamment le cas des contribuables résidant dans l’Ain, plus particulièrement ceux dépendant de l’administration fiscale de Bellegarde sur Valserine.

Le compte rendu des résultats de nos démarches a été rapporté en Assemblée Générale de mars, précisant les contours des différents cas présentés à nous, au cours des dernières permanences : nous vous invitons à vous y reporter.

Tout n’est bien entendu pas encore résolu et notre équipe continue à travailler avec énergie à vous apporter les éléments de réponses aux questions en suspens.

En dehors de ces préoccupations bien légitimes, nous avons aussi traité en parallèle nombre de questions d’ordre social, administratif, comme des questions touchant les pensions de veuves, les démarches en cas d’imprévus économiques, etc.

La Commission reste bien entendu à votre écoute et vous invite à la rencontrer aux jours et heures de permanences figurant sur le site internet de notre groupement.

Par ailleurs, le comité reste en relation étroite avec le service juridique du CERN et l’AFIF, “l’Association des Fonctionnaires Internationaux Français” basée à Genève.

En effet, des fonctionnaires retraités d’autres Organisations Internationales se trouvent dans des situations proches de celles que certains d’entre nous subissent. Nous espérons ainsi recueillir des informations, des conseils, des marches à suivre pour agir efficacement.

Pour mémoire, chaque permanence se déroule tous les premiers mardis de chaque mois, soit les mardis 1er avril, 6 mai, 2 juin, 2 septembre, 7 octobre, 4 novembre et 2 décembre prochains (pas de permanences en janvier, ni en juillet ni en août)

L’équipe qui vous reçoit : Gunilla Santiard, René Barthélémy, Jean-François Michaud.

 

Présence Internet

Robert CAILLIAU

Nous vous alertons !

2014 a commencé et beaucoup d’entre vous ont payé leur cotisation : nous vous en remercions sincèrement.

La banque nous a dit que plus de 2000 paiements individuels avait été effectués.

Cela représente une longue liste qui doit être saisie dans la base de données.

Manuellement ce serait prèsqu’une semaine de travail à plein-temps!

Nous utilisons un programme pour le faire en quelques secondes. Mais le programme doit comparer le libellé UBS avec votre fiche dans la base. Nous recevons beaucoup de payements impossibles à traiter automatiquement comme par exemple:

S.v.p. aidez-nous à mieux traiter les libellés:

Voici un exemple tout à fait acceptable: “ROBERT CAILLIAU PREVESSIN” Ce qui n’est pas nécessaire:

Un texte comme: 19 “MR. ROBERT CAILLIAU ROUTE ORNEX 425” “PREVESSIN COTISATION GAC-EPA”

est franchement redondant (bien qu’acceptable).

Mais:

Si vous utilisez le e-banking, vous pouvez aisément établir un ordre permanent qui répond aux recommandations ci-dessus.

Merci de votre compréhension et de votre aide.


(*) Nous comprenons que le message de votre banque utilise la dénomination de votre compte, et que vous n’y avez pas accès. La dénomination (libellé) est entré un fois, par un employé, pas par vous, et donc les erreurs de frappe et autres imprécisions sont malheureusement fréquentes. Par le fait que le libellé n’est vu que par la personne qui reçoit le versement et pas par vous, il vous est difficile de savoir si vos données sont incomplètes, fausses ou si elles contiennent des erreurs. S’il vous plaît, contactez votre banque pour vous assurer que votre nom est complet et correctement orthographié.

 

Ceux qui nous ont quittés

Pour ceux qui nous ont quittés, consultez la liste des décès.

Si vous désirez envoyer un mot de sympathie à la famille en deuil, et que vous ne connaissez pas l'adresse, vous pouvez l'envoyer via la Caisse de pensions du CERN, qui possède l'adresse, mais n'est pas autorisée à la communiquer à des tiers.

 

Reportages

Cet espace vous est réservé. Il a pour objet de présenter les réalisations de nos retraités passionnés. Une autre vie existe après celle du CERN et elle est, pour beaucoup, riche de belles réalisations. Ce sont ces activités que nous voulons vous présenter dans cette rubrique « Reportages ». Nous la réalisons sur le terrain, auprès de celles et ceux qui nous auront sollicités pour parler de leur vie ardente de retraité.

Bonne lecture

Reportage : La Remise 01

Jacques Lissajoux
Jacques Lissajoux

En cette belle journée de printemps, c’est un ami de longue date qui me reçoit :

Jacques LISSAJOUX.

Ce soldat du feu, retraité du CERN, a eu l’idée un jour de collectionner quelques casques de ce corps prestigieux dans les années 80; c’est lors d’une présentation de sa collection à Thoiry (1982) et à la suite de multiples rencontres et discussions, qu’il a acquis la certitude qu’il devait, épaulé de quelques copains, se mettre à rassembler les objets du patrimoine régional du corps des sapeurs-pompiers.

Cela n’a pas été sans mal car les passionnés comme Jacques ne courent pas les rues.

Le petit noyau de «mordus» s’est rapidement activé autour de lui et la collecte du matériel de la région a vite posé le problème du local de stockage. Après de nombreuses recherches, c’est la municipalité de Gex qui a finalement proposé à l’association « La Remise », créée en 1985, les locaux désaffectés de la gare de chemin de fer.

Presque trente années de labeur ont abouti aujourd’hui au Musée Départemental de l’Ain « La Remise 01 », que vous pourrez visiter de mai à fin septembre.

Vous y trouverez non seulement des véhicules, des pompes, des casques, des collections impressionnantes d’objets de toutes sortes, mais aussi des curiosités comme : un hélicoptère Alouette de la protection civile, une autopompe Delahaye de 1926, un mémorial aux pompiers de New – York victimes dans les tours jumelles, un secteur pédagogique dédié aux enfants, des tenues d’époques et de divers pays, etc.

L’objectif de départ est largement atteint et l’association compte aujourd’hui une cinquantaine de membres dont plusieurs sont des retraités du CERN. Sans leur passion et leur dévouement, la région du Pays de Gex, les départements de l’Ain et de la haute Savoie, la Suisse voisine auraient perdu ce patrimoine historique et le passé aurait été oublié.

Jacques est intarissable et les anecdotes qu’il peut vous raconter sont innombrables. À l’occasion d’une visite, interrogez-le, vous mesurerez alors l’étendue de sa culture, de sa compétence en matière de protection contre les incendies. Qu’il soit ici remercié pour son accueil et sa chaleur communicative.

 

De tout, un peu…

Votre attention s’il vous plaît !

Un certain nombre de nos membres n’ont versé que 25 CHF au lieu des 30 CHF pour cette année 2014. Une inattention sans doute.

Nous leur demandons de corriger leur prochain ordre permanent d’une part, puis de verser les 5 CHF restants par un simple ordre de virement, en tenant compte des remarques de Robert. Vous pouvez aussi passer à l’Association du Personnel; et laisser une piéce de 5CHF dans une enveloppe avec vos coordonnées. Merci à tous!

Information.

Le site web du CHIS est en cours de refonte. De nombreuses informations y sont disponibles. Tapez le lien suivant sur votre ordinateur pour y parvenir: http://hr-services.web.cern.ch/hr-services

Vos besoins en contacts informatiques avec le CERN

Nous vous invitons à nous faire parvenir vos besoins en matière informatique de contact avec le CERN, pour vos autorisations d’accès à des documents officiels, à certains services, etc. Ecrivez-nous à : gac-epa@gac-epa.org

Rappel 1:

Nous vous invitons à faire enregistrer votre dernier e-mail auprès du secrétariat du GAC-EPA, afin que nous puissions réduire nos frais d’imprimerie et de publipostage. gac-epa@gac-epa.org

Rappel 2:

La rédaction recherche toujours des traducteurs et correcteurs dans les deux langues français et anglais. Faites-vous connaître auprès du secrétariat :gac-epa@gac-epa.org

Rappel 3:

Pour soulager nos collègues des “Permanences”, nous vous recommandons de relire le document sur les droits et les devoirs du retraité CERN-ESO. Vous pouvez vous référer au lien suivant sur Internet :

http://www.gac-epa.org