GAC-EPA — Groupement des Anciens du CERN-ESO Pensioners' Association

Bulletin 47

Automne 2014

 

Le mot du Président

Gertjan BOSSEN

Un été à contrastes

La plupart d’entre vous qualifiera sans doute l’été 2014 de maussade sinon pire, malgré le souhait d’un été lumineux que j’avais exprimé dans mon message précédent.  Et ce n’était pas le seul souci que nous avons pu/dû nourrir pendant cette période:  des nuages noirs porteurs des germes d’une guerre en Europe se densifiaient, sans parler des atrocités commises au Proche et Moyen-Orient.  Tandis que nous, retraités, avons dû nous inquiéter des attaques en cascade de certains Etats-membres sur nos pensions, accompagnées pour quelques centaines d’entre nous, domiciliés en France, d’une application modifiée des taxes CSG- CRDS pesant lourdement sur leur revenu.  Entre-temps les retraités concernés se sont constitués en un Collectif qui analyse de près la situation pour pouvoir ensuite entamer les actions qui s’imposent.  Le Conseil du CERN de son côté a fini par comprendre que mettre en doute l’honnêteté des Cernois (y compris la Direction) et ignorer les règles de gouvernance qu’il a lui-même édictées n’était pas la meilleure façon de fêter les 60 ans du CERN au service de la paix.  Ces nuages-là se sont quelque peu dissipés, quoiqu’il nous faille rester très vigilants, le Conseil ayant demandé à chaque Etat-membre de communiquer à sa Présidence les changements souhaités dans les conditions de nos pensions.  En même temps, on peut être un peu plus optimiste sur la possibilité de résoudre les problèmes en Europe orientale par d’autres moyens que les armes.  Et, pour revenir à l’été, on peut même trouver une minorité d’entre nous qui s’est réjouie de retrouver les bons souvenirs des étés de sa jeunesse sans nuits tropicales.

J’aimerais aussi revenir sur ce que j’appelle l’art difficile de la communication.  Comme vous avez pu le constater sans difficulté, votre Comité a connu depuis le printemps une série de couacs dans la communication avec vous, nos membres:  courriers arrivés tardivement (ou même pas du tout), erreurs d’adressage et d’orthographe, envois en deux temps et j’en passe.  Cela a été fortement désagréable pour vous et je vous présente mes excuses, même si la plupart de ces contretemps n’est pas imputable à votre Comité.  Nous sommes convaincus d’être sur la bonne voie avec une base de données de nos membres à jour et constamment améliorée, ainsi qu’une nouvelle façon de transmettre ces données au service du CERN en charge de nos envois.  Toutefois, comme je l’ai déjà mentionné l’année passée, les services du CERN sont de moins en moins à l’aise avec nos demandes de communiquer avec vous par le biais de documents papier, la communication vers les actifs étant entretemps devenue 100% électronique.  Aussi, votre Comité a décidé que, dès début 2015 mais uniquement pour celles et ceux qui le souhaitent, notre communication sera électronique et je vous invite à lire l’article à ce sujet dans ce Bulletin.  Pour les autres qui préfèrent, pour l’instant, rester avec les moyens de communication papier habituels rien ne changera.

Par la lecture du présent Bulletin vous constaterez que votre Comité n’a pas chômé cette année et je remercie tous les membres pour le travail effectué.  Enfin, je vous souhaite d’ores et déjà de Bonnes Fêtes et une Bonne Année 2015, en espérant voir un grand nombre d’entre vous prendre un verre à notre pot de fin d’année.

 

Editorial

Bernard DUCRET

Comment avancer plus encore?

La nouvelle présentation de notre Bulletin et son contenu ont suscité auprès de la Rédaction un certain nombre de commentaires;  cela montre qu’il est lu, qu’il ne laisse pas indifférent et qu’il vous apporte une partie ce que vous en attendez.  Les commentaires que nous avons reçus sont tous positifs.  Un seul d’entre eux nous a permis de faire une petite, mais importante correction dans ce numéro 47.

Nous allons continuer à enrichir ces parutions et je voudrais vous mettre à contribution pour nous aider à concrétiser les quelques idées qui suivent.  Si vous en avez d’autres, écrivez-nous.

Parler de la sphère des retraités du CERN, c’est parler d’eux en tant qu’individus, de leurs expériences personnelles, de leur santé (par exemple en leur apportant des informations sur les meilleures manières actuellement connues de la préserver), des activités créatives, que sais-je encore?

Un sujet délicat et sensible :  parler de santé, oui, mais comment?  Comment faire partager des expériences positives personnelles à d’autres retraités, comment apporter à d’autres des informations sur la santé, comment aider des collègues qui ont tout essayé et qui désespèrent de retrouver une vie plus agréable?

Le bulletin pourrait aussi servir à renouer des contacts entre d’anciens collègues qu’on a perdus de vue.  On peut encore imaginer que certains retraités voudraient inviter et recevoir d’anciens collègues à la maison, ou échanger des domiciles pour des vacances...  Les distances entre nous pourraient servir de motivation à voyager dans des conditions moins onéreuses et encore plus enrichissantes avec un guide tout trouvé sur place.

Enfin, une tribune des lecteurs pourrait aussi voir le jour.  Je suis sûr que vous avez des choses à dire et des idées à faire partager.  Alors n’hésitez pas, écrivez-nous, nous aurons plaisir à échanger avec vous.

 

A propos de l'ESO

(original anglais)

Martin CULLUM

Nouvelles des retraités de l’ESO

Protection de la santé

Le Groupe de Travail ESO sur la Protection de la Santé, dans lequel les pensionnés de l’ESO sont représentés par Sandro D’Odorico, suit de près le travail de l’administrateur de la Caisse d’assurance ESO, Vanbreda International (maintenant partie du Groupe Cigna).  La principale tâche de ce comité est d’émettre des recommandations à l’administration d’ESO, en vue de l’amélioration du projet, tout en reconnaissant que l’augmentation des avantages pourra entrainer une surcharge des coûts.  Comme dans tout contrat, il arrive quelques fois que des cas médicaux comme de nouveaux traitements ne soient pas correctement abordés dans le contrat ou encore qu’apparaissent des différences d’interprétation.  Dans de telles situations, le Groupe de Travail sert également d’intermédiaire entre les bénéficiaires et Vanbreda, lorsque toutes les autres voies de recours ont été épuisées.

Dans les dernières années, une des principales objections du personnel retraité concernait les primes d’assurance très élevées pour la soi- disant assurance « dépassement » qui couvre les remboursements des lourds cas médicaux.  Bien que cela ne représente qu’une toute petite part de l’ensemble des primes de l’assurance santé, ESO n’a pas contribué pour son personnel retraité comme elle l’a fait pour ses actifs.  Qui plus est, depuis 2010, les primes du personnel retraité ont plus que doublé (elles sont passées de 0,41% à 1,1%), alors que celles des actifs sont restées à 0,41%.

Bien qu’ESO n’ait pas encore accédé à notre requête visant à contribuer à la cotisation « dépassement » comme elle le fait avec son personnel actif, nous avons récemment reçu une notification (non officielle au moment où nous écrivons), précisant que les primes des pensionnés seraient ramenées de 1,1% à 0,57% dès le 1er janvier 2015.  Ceci est un premier pas dans la bonne direction pour que le personnel retraité d’ESO soit traité comme le personnel actif.

L’Association du Personnel de l’ESO

Malgré nos demandes fréquentes, l’Association du Personnel de l’ESO n’a pas avancé de manière significative sur la révision des Statuts depuis la publication du Bulletin de Printemps.  Il semble que l’optimisme que j’y avais exprimé, avait été déplacé!  Il est clair que ce sujet ne fait pas partie des priorités urgentes de l’Association du Personnel;  malgré tout, je continuerai à faire pression sur elle à ce sujet, jusqu’à ce que ça débouche sur des avantages pour les retraités.

Listes de e-mails

Bien que la liste des e-mail des pensionnés ESO soit tenue à jour maintenant par les représentants du GAC-EPA, nous avons aussi travaillé quelques temps avec les responsables des listes de courriels de l’ESO.  Il existe maintenant une nouvelle catégorie dite d’ «anciens élèves» qui inclut les pensionnés de l’ESO, leur permettant également de recevoir le calendrier annuel illustré comme le rapport annuel, s’ils le désirent.

Le contrôle d’accès

Depuis l’achèvement de la nouvelle extension du Quartier Général de l’ESO à Garching, le système de contrôle des accès a été rénové pour l’ensemble du bâtiment.  Après les quelques difficultés initiales, les pensionnés de l’ESO sont maintenant inclus dans le système, les autorisant à un accès au parking des voitures, à l’entrée principale et à la porte suivante, celle de la cantine Max-Planck.

 

Echos et Activités du Comité — (mai à octobre 2014)

Mario DANESIN

Le temps est venu de vous donner quelques nouvelles des activités du Comité et des sujets parfois brûlants auxquels vos délégués se sont confrontés ces derniers mois, complétant ainsi les indications reçues par le bulletin de printemps 2014

et le rapport de l’Assemblée générale.

Le CERN est un laboratoire à la pointe de la recherche en physique fondamentale et nombreuses sont les équipes scientifiques de par le monde cherchant à pouvoir utiliser ses installations pour des expériences et cela avec succès ;  il n’est pas pour autant à l’abri des difficultés financières de ses Etats-membres, qui n’hésitent pas à remettre en cause parfois les conditions d’emploi, en particulier dans le domaine de la protection sociale, créant ainsi incertitude au sein du personnel actif et sans doute aussi lors des recrutements, ainsi que parmi nous autres, les retraités.

En bref, nous résumons ci-après quelques aspects de ces activités qui sont, pour quelques-uns d’entre eux, développés plus en détail dans les chapitres spécifiques.

Le secrétariat se tient à votre disposition pour tous détails complémentaires.

Composition du comité, attributions de fonctions, élections 2014

Comité

Depuis le 1er janvier 2014, aucun changement n’est intervenu dans la composition du Comité et ses membres occupent les même fonctions ;  Michel Boffard, qui est notre représentant suppléant au Fonds d’entraide, a souhaité apporter son aide au groupe chargé des permanences à partir du 7 octobre 2014.

Elections 2014

Un appel à candidatures a été lancé le 15 août 2014 pour les élections 2014 du GAC-EPA, pour l’exercice 2015-2016.

Ces élections ont pour buts, d’une part le renouvellement partiel du Comité, d’autre part l’élection d’un vérificateur aux comptes.

Pour le renouvellement partiel du Comité, 12 membres ont présenté leur candidature et, parmi eux, les 8 membres sortants dont le mandat arrivait à échéance au 31 décembre 2014.

Pour l’élection du vérificateur, 4 membres ont présenté leur candidature.

Nous avons donc suffisamment de candidatures pour lancer des élections formelles, et nous nous réjouissons de la volonté d’engagement des membres ayant présenté leur candidature.

Les documents pour les élections ont été envoyés le 20 octobre et le dépouillement des suffrages aura lieu le 26 novembre 2014 ;  les membres du groupement seront avisés des résultats par le 1er bulletin 2015 et au cours de l’Assemblée générale 2015.

Assemblée générale ordinaire du GAC-EPA

Vous avez pu prendre connaissance du compte rendu de l’Assemblée générale ordinaire du 26 mars 2014 et, même si vous n’avez pas pu y assister, constater que plusieurs sujets peuvent préoccuper les retraités de même que les actifs.

Tous les sujets évoqués sont encore d’actualité en cette fin d’année, en particulier les inquiétudes que font peser certains Etats-Membres sur la Caisse de pensions et, pour les retraités qui résident en France, l’imposition aux taxes CSG-CRDS.  Reportez-vous au compte rendu pour vous informer plus en détail.

Nous regrettons vivement que, pour une raison indépendante de notre volonté, cette Assemblée générale n’ait pas pu être suivie en « webcast » comme nous l’avions prévu.

Rappel : Veillez à conserver ce compte rendu, dont l’approbation vous sera demandée lors de la prochaine Assemblée générale ordinaire qui se tiendra fin mars 2015 (date non encore retenue).

Relations avec l’Association du personnel

Nous maintenons les contacts nécessaires avec l’Association du personnel (AP) à laquelle le Groupement GAC-EPA est rattaché.

Nos délégués et représentants participent aux travaux du Conseil du personnel, des diverses Commissions et du Fonds d’entraide tenus sous l’égide de l’AP, ainsi que du Groupe de travail sur la Garantie des pensions, chaque fois que les agendas comportent des points pouvant intéresser les retraités.

Depuis le début de l’année, nos représentants ont participé à de nombreuses réunions de la Commission pensions, motivés par les velléités d’attaque sur nos pensions manifestées par une résolution d’une délégation d’un Etat-membre, mais vues d’un œil bienveillant, semble-t-il, par d’autres délégations, et qui n’hésitait pas à remettre en cause les mesures décidées en 2010/2011 pour assainir la Caisse de pensions (CP) ;  par ailleurs, les délégations remettaient en cause les règles de la gouvernance de la CP en court-circuitant le rôle primordial du Conseil d’administration de la CP.

L’AP et le GAC-EPA ont vivement réagi par des actions déterminées à ce que l’on ne peut qualifier que comme une agression injustifiée envers les accords passés entre le CERN, son personnel, ses retraités et les Etats-membres ;  les plus marquantes ont été les suivantes :

Nous signalions dans notre précédent bulletin, la lettre commune AP/GAC-EPA adressée, fin janvier 2014, à la Présidente du Conseil du CERN.

Puis le 19 juin, un appel a été lancé à manifester en masse lors de la tenue de la réunion du Comité des finances et avant celle du Conseil du CERN du 20 juin et les retraités ont été très nombreux à répondre à cet appel et à signer la pétition d’opposition aux velléités de certains Etats-membres.

Ces actions et d’autres, moins visibles mais tout autant déterminées, semblaient avoir porté leurs fruits puisque le Conseil dans sa séance du 20 juin concluait ainsi:

“En effet, le Conseil du CERN a conclu jeudi qu’une nouvelle résolution concernant la Caisse de pensions n’est pas nécessaire actuellement.” Néanmoins le Conseil du CERN mettait à l’ordre du jour de sa séance du 18 septembre le « mandat d’un groupe de travail du Conseil sur la Caisse de pension »

L’AP et le GAC-EPA y ont vu une raison de réagir sans attendre en envoyant une lettre aux délégués des Etats-membres du Conseil du CERN, exprimant notre incompréhension de cette démarche et rappelant que, selon le Conseil d’administration de la caisse, il n’est pas nécessaire aujourd’hui d’agir en ce sens.

Nous avons appris ensuite que :  « Le Conseil a décidé de ne pas créer un groupe de travail.  Cependant chaque État Membre est invité, avant mi-octobre, à clairement exprimer auprès de la Présidence du Conseil les changements souhaités dans les conditions de pensions du CERN ».(sic)

Comme nous pouvons nous en douter à la lecture de cette dernière phrase, l’affaire n’est pas close et nous allons devoir nous montrer particulièrement vigilants sur ce dossier.

Relations avec l’Administration du CERN et le Conseil d’administration de la Caisse de pensions (CACP)

Rappel :  Pour éviter des difficultés d’accès aux sites du CERN, veuillez être à jour pour votre carte d’accès nominative et votre vignette voiture :  les formalités pour ces documents indispensables, se font au bâtiment 55, sur présentation d’une pièce d’identité et des papiers du véhicule.

Nous avons été avisés que le parking du Globe est accessible aux retraités depuis le 1er octobre 2014, soit après les manifestations marquant le 60ème anniversaire du CERN;  vous avez sans nul doute pu vous informer sur ce dernier événement par les articles parus dans le Bulletin du CERN.

La circulaire opérationnelle n° 2 (rév. 2), “Conditions d’accès au domaine clôturé du CERN”, est entrée en vigueur le 1er septembre 2014;  quelques problèmes d’applications sont apparus et nous nous efforçons de les résoudre.

Dans le précédent bulletin nous avions mentionné plusieurs sujets sur lesquels notre Président s’était entretenu avec le Directeur de l’Administration;  à l’heure actuelle il en résulte ce qui suit:

Puis, selon une discussion que Gertjan a eue avec le responsable de la sécurité de l’informatique au CERN, les retraités pourraient garder, sans date limite d’échéance, leur identité informatique CERN, mais l’accès aux données serait limité à nos propres besoins de consultation de documents CERN ;  l’accès WiFi pourrait aussi être possible ;  il nous demande de réfléchir à nos souhaits et besoins pour les communiquer au responsable;  les membres GAC-EPA ont été consultés à ce sujet dans le précédent bulletin.  Il n’y a pas d’évolution à signaler pour le moment.

Par l’intermédiaire de Claude Genier, notre délégué membre du Conseil d’administration de la Caisse de Pensions, nous suivons de près les travaux du CACP en charge de la gouvernance de la caisse de pensions.

Nous avons sollicité le CACP pour qu’il intervienne à propos de nos demandes d’informations sur les investissements auprès de l’administrateur de la CP;  il y a de la réticence à satisfaire nos souhaits.  A la réunion annuelle d’information de la CP, Th.  Economou, son administrateur, a annoncé son départ à la fin de son mandat actuel courant 2015.  Le CERN a lancé une procédure de recrutement pour son remplacement.

Le CHIS Board est aussi une instance avec laquelle nous sommes en contact régulier par l’intermédiaire de nos 2 délégués, Michel Baboulaz et David Jacobs ;  le CHIS Board a vu son rôle réduit cette année à la suite de divers rapports des auditeurs externes et internes ;  alors que précédemment il faisait des propositions de modifications au Règlement du CHIS il est maintenant cantonné à donner son avis sur des propositions de l’Administration.  Le CHIS Board nous informe aussi régulièrement de la situation de la Caisse maladie en publiant le bulletin d’information du régime d’assurance maladie (CHIS Bull).  Le dernier numéro de ce bulletin contenait un article sur l’assujettissement de certains retraités aux taxes françaises CSG et CRDS qui nous a fait réagir par l’intermédiaire de nos délégués ;  vous trouverez plus de détails à ce sujet dans l’article plus avant sur la Caisse maladie.

Relation avec les retraités présents et futurs

Comme déjà souvent mentionné, notre but est de vous tenir informés de ce qui se passe au sein des Organisations du CERN et de l’ESO, et de vous aider, principalement sur les sujets qui concernent les retraités , comme la Protection sociale (Caisse de pensions, caisse maladie, garantie des pensions...) ;  pour cela nous disposons de plusieurs canaux :

Sans oublier nos Permanences, animées désormais par quatre membres du Comité, tenues le premier mardi de chaque mois -sauf en janvier, juillet et août-, toujours très appréciées.  Elles permettent de répondre à vos problèmes personnels en vous donnant des orientations de solutions;  néanmoins nous conseillons d’obtenir confirmation auprès des administrations concernées qui sont seules habilitées à fournir des réponses officielles ;  ces derniers mois les taxations françaises CSG et CRDS nous ont donné du grain à moudre ;  tout n’est d’ailleurs pas réglé à ce sujet, loin s’en faut ;  vous pourrez le constater en vous reportant à l’article sur les Permanences.

Certains d’entre vous ont demandé en 2014 des cartes AP, lesquelles permettent parfois d’obtenir quelques avantages commerciaux ;  nous vous demandons de ne pas nous tenir rigueur de n’avoir pas pu fournir ces cartes très tôt dans l’année ;  plusieurs facteurs involontaires sont à l’origine du retard.

Pour 2015, si vous souhaitez une carte AP, vous devrez à nouveau le manifester.

Et comme la fin de l’année approche, c’est le moment de vous rappeler notre pot de fin d’année, tant apprécié, pour lequel vous recevrez une invitation;  sachez d’ores et déjà qu’il se tiendra le mercredi 26 novembre dès 16h30 au restaurant n°1, Novae.

 

Caisse de Pensions

Claude GENIER

Suite à la présentation de l’étude actuarielle faite au Conseil fin 2013, avec pour conséquence de semer le doute auprès de certaines délégations sur la bonne santé de notre Caisse de Pensions, je terminais mon article du Bulletin de printemps 2014 par l’avertissement :  « ...  de rester vigilants et prêts à se mobiliser en cas d’attaques de nos pensions ».  L’avertissement de vigilance est resté malheureusement d’actualité.  Voici en résumé ce qui s’est passé cet été.

Les attaques sur nos pensions continuent…

Notre mobilisation massive de juin dernier a réussi à décourager les délégations de faire voter une résolution au Conseil, qui remettait en cause les accords de 2010, avec de graves conséquences sur la situation de notre Caisse de Pensions.  Depuis, nous avons été confrontés à de nouvelles tentatives de remise en question de nos acquis à la fin de l’été.

En effet, nous avons pris connaissance qu’à l’ordre du jour du Conseil du CERN du 18 septembre, figurait le mandat d’un « groupe de travail du Conseil sur la Caisse de pension ».  Les Présidents de l’AP et du GAC-EPA, en accord avec la Commission de Pensions, y ont vu une raison de réagir sans attendre, en envoyant une lettre ouverte aux délégués des Etats-membres du Conseil du CERN et du Comité des finances, exprimant notre incompréhension face à cette démarche et rappelant que selon le Conseil d’Administration de la Caisse de Pensions il n’est pas nécessaire aujourd’hui d’agir en ce sens.  Clairement, certaines délégations font pression pour que la contribution annuelle de 63 MCHF des Etats Membres à la Caisse soit supprimée au profit de la physique et, d’autre part, elles souhaiteraient que la Caisse actuellement à « primauté de prestations » soit transformée en une Caisse « à primauté de cotisations ».

La lettre ouverte de l’AP et du GAC-EPA a eu pour effet de ne pas créer le Groupe de Travail pour l’instant et donc, d’écarter momentanément le danger ;  mais la vigilance reste de mise !

Ceci d’autant plus que l’auditeur externe du CERN -la Cour des comptes polonaise- a émis un avis très critique sur la gouvernance actuelle de la Caisse de Pensions, suggérant que la part de représentation au Conseil d’Administration de la Caisse de Pension (CACP) des actifs et retraités (4 actuellement) est trop importante par rapport à celle des Etats Membres.  Cette analyse, en cours, pourrait déboucher sur une remise en question voire un affaiblissement de notre représentation au CACP.

De bonnes nouvelles quand même...

En effet, notre Caisse de Pensions est en bonne santé !  Les derniers résultats de la performance

de la Caisse le montrent :  à fin juillet 2014, le taux de rendement de la Caisse pour 2014 s’élevait à 3,20%, soit 1,34 point supérieur à l’objectif fixé de 3% au-dessus de l’inflation, en restant bien entendu dans les limites de risques telles que définies par le CACP.

Le tableau ci-dessous présente une situation complète de la Caisse à fin juillet, selon le format habituel :

July 2014 Performance Report
July 2014 Performance Report

Les avoirs de la Caisse sont repassés au-dessus de la barre des 4 milliards CHF et les placements restent bien maîtrisés par le Comité d’investissement de la Caisse de Pensions (PFIC), nouvellement présidé par Alessandro Raimondo (AP).

Je rappelle ici que la situation de la Caisse est publiée régulièrement et que le rapport trimestriel peut être consulté.

De plus, pour ceux qui n’ont pu assister à la séance d’information annuelle de la Caisse de Pension tenue le 16 septembre 2014, vous pouvez consulter le rapport qui y a été présenté (en version anglaise uniquement.

D’autre part, les prévisions à long terme de l’actuaire se confirment :  le dernier « dashboard » (mise à jour trimestrielle des prévisions actuarielles), publié par l’actuaire et validé par le Comité technique de la Caisse de Pensions (ATC), nouvellement présidé par Sylvain Weisz (AP), indique que le taux de couverture de la Caisse atteindra 100% en 2041, taux visé par les décisions de redressement de la Caisse prises en 2010.  Objectif donc atteint...  pour le moment.

 

Caisse Maladie

Michel BABOULAZ

Gouvernance du CHIS

Comme mentionné lors de l’Assemblée Générale du 26 mars, le comité paritaire nommé CHIS Board, qui était « Supervisory », est devenu un organe de suivi de la gestion de notre caisse, voulu par un amendement au Règlement de l’Assurance adopté par le Directeur Général et effectif au 1er juin 2014.  Cet amendement définit les rôles de l’Administrateur du Régime et du Conseiller Stratégique qui assiste le Directeur Général et préside le CHIS Board.  Composé de 4 membres nommés par le DG, dont l’Administrateur, et de 4 membres nommés par l’Association du Personnel, dont 2 représentants du GAC-EPA, il est un sous-groupe du Comité de Concertation Permanent (CCP).

Lors de la réunion d’Août du CHIS board, j’ai lu une déclaration écrite au nom du Comité du GAC-EPA, en réaction à l’article intitulé « assujettissement de certains retraités à la CSG/CRDS » paru dans le dernier numéro du bulletin du CHIS (n° 38 CHIS Bull).  Cette déclaration a initié des échanges d’opinion et d’informations entre le président du CHIS Board et le Comité du GAC-EPA, dont vous pouvez lire les échos dans notre bulletin.

Adjudication du contrat de tiers administrateur

Une autre procédure de longue durée vient de se conclure :  le renouvellement du contrat d’administration de notre Régime d’assurance maladie a abouti avec l’adjudication d’un nouveau contrat à la compagnie UNIQA, par le Comité des Finances en Septembre.

Plusieurs entreprises étaient intéressées et il a fallu détailler soigneusement les spécifications techniques de l’appel d’offres avec l’aide de consultants externes, notamment la procédure à suivre pour la transition d’une compagnie à une autre avec le minimum de dérangement dans le traitement des demandes de remboursement.  Mais UNIQA a finalement été retenue, ce qui élimine la difficulté envisagée.  Cependant UNIQA devra revoir en partie son fonctionnement, principalement sur le plan informatique, pour permettre la soumission de demandes de remboursement par internet.

Des chiffres

UNIQA a fourni des statistiques au 30 juin 2014.

En comparaison avec le 30 juin 2013, elles montrent:

Agréments

Des négociations en commun avec les caisses d’autres organisations internationales, ont abouti à la conclusion d’une convention tarifaire avec la clinique de la Colline à Genève, qui devient donc un établissement agréé avec effet au 1er juillet 2014.

Cette clinique s’ajoute à la liste des établissements agréés, publiée dans le numéro 38 du CHIS Bull.

Pour répondre à des questions fréquentes

Il est rappelé qu’une ordonnance établie par un médecin en Suisse est acceptée par les pharmaciens en France, et inversement.

 

Les permanences

Jean-Francois MICHAUD

Comme chaque année, la Commission toujours composée de Gunilla Santiard, René Barthelemy et Jean François Michaud, a assuré la relation avec certains de nos collègues soumis à quelques problèmes plus ou moins simples à résoudre.

Cette année encore, c’est toujours la question de l’assujettissement à la CSG et la CRDS qui a occupé le devant de la scène.  Aussi, pour tenter de résoudre cette situation récurrente, le Comité a décidé de créer un « Collectif CSG » composé de Michel Vitasse, Jean Claude Gouache, Michel Baboulaz et Jean François Michaud, son porte-parole.

Le Comité a commencé par prendre contact avec la Mission Française à Genève, puis avec l’AFIF (Association des Fonctionnaires Internationaux Français), ainsi qu’avec les « Associations des Anciens » de certaines Organisations Internationales basées à Genève.

Une rencontre a eu lieu à la Mission Française, où il a été décidé de répertorier les différents cas de personnes confrontées à cet assujettissement et un questionnaire a été réalisé à cet effet.  Toutes les personnes ayant rejoint le collectif ont pu y répondre en se connectant sur le site du GAC- EPA.  A ce jour, 165 personnes y ont été recensées.  Une réunion a eu lieu avec la présidente de l’AFIF, Mme Thévenot, qui nous a assuré de son soutien dans toutes nos démarches.  Pour finir, un premier contact avec les anciens du BIT a eu lieu :  Il demande à être renouvelé pour avancer dans nos démarches qui s’avèrent comparables.

Voici les résultats du questionnaire, accompagné de quelques commentaires :

(CV = Carte Vitale)

A noter enfin que 11 personnes doivent fournir un justificatif ou prouver la non-utilisation de la CV.

Commentaires additionnels :

Ce bilan fait nettement ressortir que le département de l’Ain est bien le premier concerné.

La conférence organisée par l’AFIF le 9 octobre n’a pas apporté de réponses aux questions :

Un rendez vous est pris avec Maitre Teissier d’Annemasse pour fin octobre.  Il sera peut être plus facile d’obtenir des réponses.

Concernant l’assujettissement à la CSG et à la CRDS des fonctionnaires internationaux, une réponse de la Commission Européenne est attendue avec intérêt

pour fin novembre.  Elle pourrait mettre un terme à cette situation...

Les autres cas recensés à la permanence sont plus liés à la caisse maladie, aux remboursements UNIQA ainsi qu’à des cas plus particuliers.

Rappelons le calendrier des permanences.

 

Présence Internet

Robert CAILLIAU

Comme toujours, la page du site GAC-EPA la plus lue, hélas, est la liste des décédés.  Merci de votre compréhension des limitations de cette liste, et veuillez m’avertir de toute erreur que vous constatez.

Un grand merci à tous ceux qui ont opté pour la seule communication électronique;  ça aide dans les dépenses du groupement.

Certaines communications continueront d’être distribuées sur papier, par EXEMPLE les bulletins de vote pour les élections.

S’il vous plaît, notifiez la trésorerie de tout changement effectif ou planifié de votre adresse postale ou électronique.

Le site continue à s’améliorer lentement mais sûrement.

Les buts pour le futur proche sont de propager le nouveau format à toutes les pages existantes et de les adapter à la lecture sur appareils mobiles.  Vous êtes de plus en plus nombreux à utiliser une tablette comme premier appareil d’accès au net.  Mes premiers critères restent la lisibilité et l’adaptation aux problèmes de vision.  J’espère faire un progrès considérable dans le domaine.

Jean-Marie Thomas a réuni des copies des anciens bulletins, du temps où le groupement n’était que simplement le GAC.  J’ai l’intention de les faire numériser et convertir en textes indexables (par reconnaissance optique de caractères, ROC) et ensuite de les ajouter aux bulletins déjà à disposition.  Certains contiennent des références importantes aux actions passées concernant la Caisse de Pensions.

Il y a assez de travail, soyez patients…  Et si l’informatique vous intéresse, souvenez-vous que je suis toujours à la recherche d’un successeur!

 

Ceux qui nous ont quittés

Pour ceux qui nous ont quittés, consultez la liste des décès.

Si vous désirez envoyer un mot de sympathie à la famille en deuil, et que vous ne connaissez pas l'adresse, vous pouvez l'envoyer via la Caisse de pensions du CERN, qui possède l'adresse, mais n'est pas autorisée à la communiquer à des tiers.

 

De tout, un peu…

Dernier appel !

Un certain nombre de nos membres n’ont versé que 25 CHF au lieu des 30 CHF pour cette année 2014.

Nous leur demandons instamment de corriger leur prochain ordre de virement permanent d’une part, puis de verser les 5 CHF restants par un simple ordre de virement.

Vous pouvez aussi passer à l’Association du Personnel et laisser une pièce de 5 CHF dans une enveloppe avec vos coordonnées.  Merci à tous!

Information importante.

Pour que les conjoints puissent accéder aux sites du CERN, il est indispensable qu’ils se fassent enregistrer au bâtiment 55.

Consultez la page droits & devoirs

Anciens bulletins :  Appel aux membres

Jean-Marie Thomas a déjà rassemblé la plupart des anciens numéros du Bulletin, dans le but de les numériser et de les rendre accessibles par le site

Il nous manque les numéros 2, de decembre 1990, 9 de l’été 1993 et les numéros 11 (été 1995) à 18 (décembre 1998).

Si vous avez ces numéros à la maison, pourriez-vous nous les prêter un moment pour les numériser ?  Merci.

Erratum

Une erreur s’est glissée dans la liste “In memoriam” sur la page 20 de la version imprimée du bulletin 46 (printemps 2014).

Veuillez noter qu’il s’agit du décès de M.  Rabany.  Nous adressons nos plus vives excuses auprès de sa famille.

Choose

MAINTENANT VOUS DEVEZ CHOISIR .

Le comite du GAC-EPA vous demande de choisir entre :

Veuillez nous retourner votre choix avant le 15 décembre 2014

VERIFIEZ VOS COORDONNEES POSTALES

Le comite du GAC-EPA vous demande de vérifier votre adresse postale et de la mettre à jour au besoin auprès du secrétariat.

Veuillez nous informer avant le 15 décembre 2014,

c/o Association du Personnel du CERN,

CH-1211 Geneve 23 ou F-01631 CERN CEDEX