Hommage

Rolf Hagedorn


Rolf Hagedorn  —  1919 – 2003

Rolf Hagedorn, qui a introduit le concept de point de fusion pour la matière hadronique, est décédé le 9 mars 2003.

Après des études à Göttingen, Rolf Hagedorn est entré au CERN à Genève en 1954 en tant que théoricien des accélérateurs. Il a ensuite rejoint le groupe Théorie du CERN après son transfert de Copenhague à Genève en 1957. A son départ à la retraite en 1984, il était un physicien "senior" de la division.

Il a ensuite poursuivi ses activités de recherche, apportant jusqu'à très récemment des contributions pertinentes dans les domaines des collisions d'ions lourds relativistes.

En tant que physicien des accélérateurs, Rolf Hagedorn fit des prédictions théoriques pour les spectres de particules initialement observés lorsque l'accélérateur PS du CERN entra en service. Celles-ci furent très importantes pour l'optimisation des faisceaux secondaires. Il développa ensuite la théorie statistique de production des mésons avec une précision considérable jusqu'aux très hautes énergies. Ces études l'amenèrent à prédire l'existence probable d'une température limite dans les collisions hadroniques, la température de Hagedorn. Cette description eut un impact majeur sur la pensée théorique et sur notre compréhension des propriétés de la matière hadronique chaude, domaine de prime importance pour le programme d'ions lourds actuel. Comme cette représentation est applicable à n'importe quel spectre de masse croissant exponentiellement de particule, elle a aussi influencé le développement de la théorie des cordes.

Parmi toutes ses contributions au CERN, Hagedorn développa l'un des premiers programmes informatiques interactifs conviviaux pour les manipulations algébrique, SIGMA.

Rolf Hagedorn était une personne de la plus haute intégrité scientifique et douée d'un raisonnement remarquable. Il était toujours prêt à aider ses collègues et ses remarques étaient censées et profondes.

Il manque énormément à ses amis et ses collègues.

(repris du CERN weekly bulletin 14/2003)