Hommage

Malcolm Dykes


Malcolm Dykes — 1931-2011

Malcolm Dykes avait étudié la physique et les mathématiques à l’université de Liverpool. En 1966 il entra au CERN, rejoignant le groupe d’exploitation de la chambre à bulles à hydrogène liquide de 2 mètres. Le nouveau domaine des chambres à bulles exigeait des aptitudes d'ingénieur tant conventionnelles qu'astucieuses. L'atmosphère du groupe a largement profité du don de Malcolm d'inspirer plutôt que d'imposer. Ses nombreux intérêts extra-professionnels et son sens de l'humour ont été la base d'excellentes relations humaines.

Après l’arrêt de la chambre de 2 mètres en 1978, Malcolm se joignit au projet EHS ( Spectromètre Hybride Européen ). Il assura la liaison entre le CERN et le laboratoire Rutherford en Angleterre, qui avait conçu et construit la chambre à bulles à cyclage rapide RCBC, le détecteur central d'EHS. Après l'arrêt de EHS en 1984, Malcolm garda la responsabilité du laboratoire de traitement des films de chambres à bulles jusqu’à sa retraite en 1991.

Une autre activité qui incomba naturellement à Malcolm du fait de sa culture et de ses talents d’éditeur fut de passer en revue et de corriger une multitude de rapports techniques et scientifiques. Ses talents furent également utilisés après sa retraite pour peaufiner les écrits émanant du GAC-EPA.

En 2008 Malcolm eût une attaque cérébrale. Il passa ses trois dernières années en fauteuil roulant dans un centre médico-social à Ferney-Voltaire. Jill, son épouse, déménagea à Ferney pour être plus proche à son mari, se séparant de leur jolie maison à Echenevex.

Nous partageons la peine de Jill et de sa famille et nous garderons un souvenir reconnaissant de la présence de Malcolm parmi nous au CERN.

Ses amis